Déclaration sur les attaques en République centrafricaine

Par Marie-Pierre Poirier, Directrice régionale de l'UNICEF pour l'Afrique de l'Ouest et du Centre

24 mai 2019

"L'UNICEF condamne les meurtres brutaux de civils perpétrés récemment par des groupes armés dans des villages du nord-ouest de la République centrafricaine. Ces attaques ont fait au moins 54 morts parmi les civils.

"Ce massacre est un recul du fragile processus de paix et de réconciliation décidé en février dernier. 

"Suite aux attaques répétées et à la violence contre les civils au cours des six dernières années, 2,9 millions de personnes, soit la moitié du pays, ont besoin d'assistance humanitaire. 

"Les conditions sur le terrain restent extrêmement dangereuses pour les enfants. Ils ont été pris pour cible par des groupes armés, pris dans les tirs croisés et recrutés pour les combats. Les lieux sur lesquels les enfants comptent pour leur protection et leur soutien - écoles, hôpitaux et lieux de culte - ont également été attaqués. 

"Entre-temps, le conflit a accru l'insécurité alimentaire et réduit l'accès aux soins de santé. On estime à 43 000 le nombre d'enfants à risque de malnutrition aiguë sévère cette année et également exposés à un risque imminent de décès.  

"L'UNICEF réitère son appel à toutes les parties au conflit pour qu'elles veillent à ce que les enfants soient à l'abri de la violence et qu’elles respectent l'accord de paix.

Contacts presse

Thierry Delvigne-Jean

Regional Chief of Communication

UNICEF West and Central Africa

Tél: +221 77 819 23 00

Tél: +221 33 831 08 62

À propos de l’UNICEF 

L’UNICEF travaille dans certains des endroits les plus inhospitaliers du monde pour atteindre les enfants les plus défavorisés. Dans 190 pays et territoires, nous travaillons pour chaque enfant, chaque jour, afin de construire un monde meilleur pour tous. Pour obtenir plus d’informations sur l’UNICEF et son travail, veuillez consulter le site https://www.unicef.org/fr 

Suivez-nous sur Twitter et Facebook