La COVID-19 et la crise imminente de la dette

L’UNICEF demande une extension de l’allégement du service de la dette et de la restructuration de la dette pour que les pays concernés - et leurs enfants - puissent rebondir

Points forts

Un pays sur huit consacre un budget plus important à la dette qu’à l’éducation, à la santé et à la protection sociale réunies, selon des données d’avant la pandémie.

L’UNICEF demande une extension de l’allégement du service de la dette et de la restructuration de la dette pour que les pays concernés - et leurs enfants - puissent rebondir.

Un garçon portant un masque pour se protéger de la COVID-19, à Youpougon, banlieue d'Abidjan, au sud de la Côte d'Ivoire.
Auteur
UNICEF OFFICE OF RESEARCH – INNOCENTI
Date de publication
Langues
Anglais

Télécharger

(PDF, 1,11 MB)