Le don sort de son silence !

Le parcours de Manal est la matérialisation parfaite de l’esprit du projet Forsa pour tous. Retrouver les bancs de l’école après un décrochage et réussir. C’est possible. Manal nous explique comment.

UNICEF
Le don sort de son silence !
UNICEF
24 janvier 2020

Manal, ayant soufflé ses 19 bougies, est une jeune élève au sein de l’école deuxième chance connue surtout par son caractère calme. La cadette de la famille a choisi d’arrêter ses études car, ditelle, ne se retrouvait pas dans ce que l’école “normale” lui offrait.
Pour elle, la troisième année allait être la dernière station qui la lie à un programme scolaire en général. Étudier et apprendre à nouveaun étaient loin de ses attentes. Malgré cette déception, “Aller de l’avant‘’ est une réplique qui ne quitte point les lèvres de Manal. Grâce au programme de formation offert par l’école 2ème chance, nouvelle génération, Manal a fini par changer d’avis. Elle y a trouvé ses attentes.

Les jeunes pensent à leurs projets maintenant

“Je suis venue ici pour aller de l’avant et continuer finalement mes études. Le centre m’a beaucoup appris de choses. J’entendais parler de l’école et les encouragements de ma maman m’ont poussé à faire le premier pas vers une deuxième chance. Je me suis inscrite à la nouvelle génération, j’ai étudié 2 ans dans la filière Cuisine et j’ai effectué un stage rémunéré. Maintenant, je travaille dans un restaurant.

Grâce à cette initiative de l’AREF et l’UNICEF avec le soutien financier des Affaires Mondiales Canada, Manal bâtit son pont vers l’avenir, qui pour elle, serait de réaliser son propre projet : l’ouverture de son restaurant.

Je me plais énormément là où je suis “, partage Manal. Notre jeune fille a fini par suivre l’appel de l’héritage transmis par ses anciens et surtout sa grandmère paternelle, paix à son âme, reconnue pour être une fine cuisinière.
 

Un nouveau chemin vers la réussite

En plus de l’apprentissage technique en matière de cuisine et de pâtisserie, Manal a pu acquérir, grâce aux cours programmés dans le centre, plusieurs compétences de vie qui l’ont aidée à sortir de sa coquille. Les porteurs de ce projet notent qu’ils voient clairement chez Manal et les autres jeunes un changement positif de caractère et une ouverture vers le monde extérieur. L’exemple de Manal, la fille timide qui ne pouvait point communiquer avec autrui est devenue une personne déterminée qui échange en toute confiance et tranquillité sans la moindre crainte.


“Avant, Manal était toujours dans son coin, silencieuse. Maintenant, ma fille parle et discute avec tout le monde. Elle a confiance en elle et en ce qu’elle peut atteindre. Regardez-la comment elle s’est présentée !‘’ exprime avec fierté la maman. Souriante, pleine d’énergie et d’espoir, Manal est prête à tracer un nouveau chemin vers la réussite. Pour son entourage et sa mère, la patience est le secret de toute victoire. Ainsi, grâce à cette initiative de l’AREF et de l’UNICEF avec le soutien financier des Affaires Mondiales Canada, Manal bâtit son pont vers l’avenir, qui pour elle, serait de réaliser son propre projet : l’ouverture de son restaurant.

Unicef