Etude sur la pauvreté des enfants au Maroc

Première présentation régionale des résultats

22 février 2018
etude pauvreté
Giacomo Pirozzi

Meknès, le 22 février 2018- L’Observatoire National du Développement Humain organise le premier atelier régional de partage des résultats de l’étude « le profil de la pauvreté des enfants au Maroc » menée conjointement avec le Ministère de la Famille, de la Solidarité, de l’Egalité et du Développement Social et le bureau de l’UNICEF à Rabat, le jeudi 22 février à l’Université Moulay Ismail de Meknès, à 9h00.

 

 

Visant à contribuer au suivi de l’Objectif du Développement Durable 1 « Éliminer la pauvreté dans toutes ses formes et partout dans le monde», la présente étude propose un cadre d’analyse multidimensionnel de la pauvreté des enfants adapté au contexte du Maroc (National-MODA) et se focalise sur trois groupes d’âge de l’enfant : 0-4 ans, 5-14 ans et 15-17 ans.

 

Les dimensions de bien-être de l'enfant retenues concernent la santé, la nutrition, l’éducation, l’accès à l’eau, à l’assainissement, au logement décent, à la couverture médicale et aux moyens de communication et d'information. Ainsi, dans cette étude, un enfant est considéré en situation de pauvreté multidimensionnelle quand il est privé dans au moins deux dimensions de son bien-être.

 

L’étude fondée sur les données de l’Enquête Panel des Ménages de l’ONDH de 2015, montre qu’au niveau national 39,7% des enfants âgés de 0-17 ans sont classés dans la pauvreté multidimensionnelle National-MODA. Les risques d’être en situation de pauvreté multidimensionnelle sont plus élevés pour la petite enfance 0-4 ans et pour les adolescents de 15-17 ans.

 

Toutefois, cette moyenne nationale de la pauvreté multidimensionnelle des enfants cache d’importantes disparités entre les milieux de résidence en termes de privation en bien être. Le taux de pauvreté multidimensionnelle dans le milieu rural est de 68,7% contre 17,1% en milieu urbain. De même, la pauvreté multidimensionnelle touche non seulement les enfants des ménages du quintile le plus pauvre (64,8%), mais aussi ceux des ménages des autres classes sociales notamment les ménages du quintile le plus aisé (11,5%).

 

 

A rappeler que durant les trois dernières décennies,  le Maroc a connu d’importantes avancées en ce qui concerne la protection des droits des enfants notamment dans les domaines de la survie, de l’éducation , du développement et de la protection de l’enfance. Cependant, des défis majeurs restent à relever pour garantir un accès équitable  de tous les enfants au Maroc à leurs droits pour un présent et un avenir meilleurs.

Contacts presse

Aniss MAGHRI
Communication Specialist
UNICEF
Tél: 00212 661 489 493
Adresse électronique: amaghri@unicef.org

À propos de l'UNICEF


L’UNICEF promeut les droits et le bien-être de chaque enfant, dans tout ce que nous faisons. Avec nos partenaires, nous travaillons dans 190 pays et territoires pour concrétiser cet engagement en mettant l’accent sur les efforts déployés pour atteindre les enfants les plus vulnérables et exclus, au profit de tous les enfants, partout dans le monde.

Pour plus d'informations sur l'UNICEF et son travail pour les enfants, visitez le site www.unicef.org.

Suivez l'UNICEF sur Twitter et Facebook