Mohamed, le sauveur d’enfants à Zerg.

C’est tellement fréquent de voir des enfants et des mères touchés par la malnutrition. Sans la formation que j’ai reçue, je n’aurais eu aucun moyen de reconnaitre les signes de la malnutrition. Certains parents pensent que l’enfant ou sa mère sont juste..

UNICEF Mauritanie
Y89A5139
UNICEF Mauritanie/F.Boughaleb/2022
01 août 2022

Arrivé en 2016 dans le village comme jeune agent de santé, Mohamed est responsable du poste de santé à Zerg. Il y est chez lui aujourd’hui autant qu’un natif du village. Assis derrière son bureau, il range le registre où il répertorie tous les patients qui se présentent à lui, même si au fil du temps il a appris à tous les reconnaitre et retenir la condition de chaque mère et de chaque enfant.

Situé a 160 Km de Nema,Wilaya du Hodh-Chargui, Zerg est un village du Sud-Est de la Mauritanie qui comprend une école et un poste de santé uniques. Mohamed y a été muté comme agent de santé. Afin d’assister au mieux les habitants de Zerg, il a également reçu une formation en dépistage et suivi de la malnutrition.

« C’est tellement fréquent de voir des enfants et des mères touchés par la malnutrition. Sans la formation que j’ai reçue, je n’aurais eu aucun moyen de reconnaitre les signes de la malnutrition. Certains parents pensent que l’enfant ou sa mère sont juste chétifs. Je m’occupe donc de dépister la malnutrition chez les femmes enceintes du village et de suivre leur grossesse jusqu’au terme ».

Y89A5152
UNICEF Mauritanie/F.Boughaleb/2022

Alliant les situations précaires dues à l’enclavement du village et les conditions difficiles d’un climat sahélien aride, Mohamed, tente tant bien que mal de mener à bien sa mission.

« Un cas en particulier m’a beaucoup marqué. Un enfant ne répondait pas favorablement au traitement et sa mère avait mis du temps à le ramener au poste de santé pour son suivi. J’ai dû me déplacer et aller constater son état sur place.C’était particulièrement dur de le voir comme ça. J’ai quand même réussi à le sauver de la malnutrition et ça m’a rendu très heureux. »

Grâce au soutien financier de la coopération allemande Bundesministerium für wirtschaftliche Zusammenarbeit und Entwicklung (BMZ), un poste de santé a pu voir le jour dans le village de Zerg, où des mères et leurs enfants peuvent bénéficier d’une prise en charge et d’un suivi contre la malnutrition aiguë sévère.

Grace à un financement de 18,357,506 millions d’euros sur 4 ans à l’endroit d’UNICEF en Mauritanie, BMZ/KFW contribue au renforcement de la résilience des populations en Assaba, au Guidimakha et au Hodh-Chargui.

Y89A5128
UNICEF Mauritanie/F.Boughaleb/2022
Y89A5157
UNICEF Mauritanie/F.Boughaleb/2022