27 août 2022

Protéger les générations futures de l’impact des violences et du conflit au mali.

L’atmosphère est calme, le bureau du directeur est doucement éclairé par les rayons de soleil qui traversent la fenêtre. Zeinab* raconte son histoire. Elle parle timidement et rapidement en se triturant les ongles. A ses côtés, Cheick Oumar Sissoko, le psychologue du centre Kanuya à Bamako, où a trouvé refuge depuis près de 8 mois, la jeune fille…, Offrir une prise en charge holistique aux enfants et jeunes ayant subi des traumatismes., Les premiers mois au centre Kanuya sont difficiles. “Apeurée, Zeinab manifestait des signes post-traumatiques et s’isolait des autres. Elle avait perdu toute confiance en elle, elle craignait d’être stigmatisée et d’être enceinte.” explique Cheick Oumar Sissoko, psychologue au centre Kanuya. Zeinab subit plusieurs examens et reçoit des soins…, Chaque jour au centre est une dose d’espoir pour l’avenir., Aujourd’hui, la jeune fille apeurée et renfermée a recommencé à sourire au milieu de tous ses camarades du centre. Elle reprend confiance en elle-même et s’ouvre chaque jour un peu plus aux autres. Au bout de 08 mois passés au centre Kanuya, Zeinab est intégrée et n’hésite plus à prendre la parole lors des groupes de discussions. Elle s’est aussi…, Réintégrer socialement les enfants en tentant de les reconnecter à leurs familles., Mais Zeinab n’a pas oublié sa mère. Elle espère toujours sentir les bras de sa mère autour d’elle un jour. En attendant, Zeinab retournera chez sa grand-mère paternelle qui vit quelque part au Mali. L’équipe du Centre Kanuya a entamé les recherches pour la retrouver. C’est une composante essentielle du projet “Protéger la génération future - Les…