Abdrahamane est guéri !

Avec la nouvelle approche simplifiée de détection précoce et de traitement de la malnutrition aigüe, les mères peuvent dépister leurs enfants malnutris à domicile et les référer pour traitement.

Adriana Borra
Altinè Bary avec son enfant Abdrahamane Bary (20 mois) sont des déplacés au centre Mabilé de Sogoniko. Elles ont fui la violence, le conflit et/ou l'insécurité alimentaire. Sur ce site, elles bénéficient de soutien multiforme de l’UNICEF et ses partenaires notamment la prise en charge de son enfant qui souffrait de malnutrition. Grace aux conseils nutritionnels qu’elle a réçu et la  Prise en charge de son enfant par le nouveau protocole simplifié, Abdrahamane se porte bien maintenant.
UNICEF/UNI479970/N’Daou
18 janvier 2024