« La prison, ce n’est pas pour les enfants » Dramane, 16 ans.

L’Union européenne et l’UNICEF appuient la mise en place de solutions judiciaires plus favorables au bien-être de l’enfant.

Chrystel Trazie
Dramane*, apprenti-coiffeur dans la région de Sikasso. Après sa formation, il recevra un kit d’installation pour son salon de coiffure. Il fait partie de la centaine d’enfants en conflit avec la loi à avoir bénéficié de mesures non privatives de liberté grâce aux interventions du projet « Accès à la justice pour les enfants en mobilité et autres enfants vulnérables en Afrique de l'Ouest » financé par l’Union européenne.
UNICEF/UNI565028/Trazie
14 mai 2024