16 septembre 2021

Vers une protection sociale universelle et inclusive pour les enfants à Madagascar

Madagascar  se  classe  162ème  sur  189  pays  selon  l’Indice  de  Développement  Humain (IDH), le   plaçant   dans   la   catégorie   de   développement humain la plus basse1. En  termes  de  pauvreté  monétaire, 74,3  %  de  la  population  vivent  avec  moins  de  1,90  USD  par  jour  et  il  est  estimé  que  la  crise économique   liée   à   la   COVID-19   pourrait   pousser  entre  475  000  et  2,3  millions  de  Malgaches   additionnels   sous   le   seuil   de   pauvreté monétaire, dépendant de l’intensité de la crise. La  récente  Analyse  du  Chevauchement  des  Privations   Multiples (MODA)  révèle   que   plus  des  deux  tiers  (67,6  %)  des  enfants  malgaches  sont  privés  dans  au  moins  deux  dimensions  de  bien  être,  et  près  d’un  quart (23,7  %)  souffrent  de  privation  dans  quatre  dimensions ou plus sur les sept existantes. En réponse à  cette situation, dans cette note, nous résumons les principales conclusions et recommandations d’une analyse4 menée par l’UNICEF pour le compte du Ministère de la Population, de  la  Protection  Sociale  et  de  la  Promotion de la Femme (MPPSPF). L’analyse vise  à  accroître  l’inclusivité  du  Programme  National   de   Filets   Sociaux   de   Sécurité  (PNFSS),  en  se  concentrant  sur  les  enfants  les plus vulnérables.