Vaozara se bat chaque jour pour sa fille atteinte de malnutrition aigüe sévère

Vaozara se bat chaque jour pour sa fille atteinte de malnutrition aigüe sévère

Abela Ralaivita
Vaozara et sa fille Tsikivy
UNICEF Madagascar/2020
05 juin 2020

« Je dois m’assurer que mes enfants restent en bonne santé, » confie Vaozara Mamisoa, 31ans, mariée et mère de six enfants. Malgré ses craintes face à l’épidémie de COVID-19, Vaozara parcourt chaque semaine les douze kilomètres qui séparent son domicile du centre de santé de Maroalipoty, dans le sud de Madagascar. En effet, sa fille Tsikivy, huit mois, est atteinte de malnutrition aigüe sévère et y bénéficie d’une prise en charge gratuite.

Assumant pleinement son rôle de mère, Vaozara est prête à tout pour que son enfant se rétablisse au plus vite. « En plus des traitements qu’elle suit au niveau du centre de santé, je continue d’allaiter ma fille car cela permet de renforcer ses défenses immunitaires qui sont essentielles pendant cette période », confie Vaozara. Elle déploie aussi tous les efforts pour adopter les gestes barrières et protéger sa famille contre le coronavirus même si son village n’est pas encore affecté par la maladie.


Pour chaque enfant, une bonne nutrition.
Pour chaque enfant, une #Mama1000ay.