Quand les enfants sont impliqués directement dans l’utilisation positive et sécurisée d'internet

Safer Internet Day 2021

Ny Hasina Ramahenina
Safer Internet Day 2021
UNICEF Madagascar/2021/Andrianandrasana
13 février 2021

Tous les ans, UNICEF Madagascar est active dans la célébration de la journée dédiée à un meilleur internet pour tous ou le Safer Internet Day (SID). L’objectif majeur à travers les activités liées à cette célébration est de faire connaitre ce que c’est que le SID et toucher le maximum de jeunes, surtout les moins de 18 ans, à une utilisation positive, saine et sécurisée d’internet.

Pour cette année, UNICEF a collaboré avec le Ministère de l’Éducation Nationale, l’ONG Youth First, Telma Madagascar et Fanilon’i Madagasikara pour l’organisation du Safer Internet Day. La célébration a été marquée en deux temps. D’abord, le 09 février auprès du Centre Akamasoa où 250 élèves du centre ont participé aux activités autour du thème « Agir positivement en ligne ». Avec une salle informatique connectée, mise à disposition par Telma Madagascar, ces élèves ont dans leur programme scolaire l’apprentissage de l’informatique et un accès à internet. Pourtant, ils n’ont jamais entendu parler des dangers en ligne. Certains ont même un accès à internet en dehors du cadre scolaire et sont actifs sur les réseaux sociaux. En effet, si certains ont des téléphones portables, d’autres utilisent ceux de leurs parents pour se connecter à internet.

Ainsi, lors de ce Safer Internet Day, non seulement, ils ont été alertés sur les formes de dangers qu’ils pourraient rencontrer sur internet, mais on leur a surtout appris à se servir d’internet de manière positive, sécurisée et bénéfique. Le message sur « Agir positivement en ligne » a donc été transmis par l’ONG Youth First à travers son Toolkit « Tanora sahy » et Fanilon’i Madagasikara à travers « Surf Smart » ponctuée par des jeux et autres animations auxquels les enfants se sont donnés à cœur joie.

Mais l’intervention du supporter de l’UNICEF et non mois défenseur des droits de l’Enfant, le chanteur Mirado, a aussi été très appréciée par les enfants. Le caractère très interactif de sa participation, car il n’a pas hésité à se faufiler entre les rangées pour poser des questions et faire parler les enfants, a renforcé le dynamisme dans les échanges. Mirado, n’a pas hésité non plus à partager ses expériences personnelles d’utilisation positive d’internet. Le message ne pouvait être que bien reçu par les enfants, et même par les enseignants qui étaient aussi présents.

La deuxième partie de la célébration du Safer Internet Day 2021, s’est passée le 13 février avec un public plus restreint au sein du siège de l’ONG Youth First. La journée a été marquée par des discussions, des partages, des jeux et autres animations toujours autour du même thème.

Rappelons qu’à Madagascar, d’après les données publiées par We Are Social et Hootsuite en février 2021, 5,40 millions de personnes sont connectées à internet dont 95,2% via un accès sur téléphone mobile. Une étude menée par l’ONG Youth First en 2019 sur les jeunes utilisant internet a permis de constater que 84,4% de jeunes ont rapporté déjà été victimes de violences en ligne dont 77,93% sont des jeunes de moins de 18 ans. La plupart d’entre eux ne savent pas comment faire face aux dangers en ligne ni à qui se confier. Beaucoup reste donc à faire en matière de sensibilisation pour un meilleur internet pour tous, ainsi UNICEF renouvèlera sa participation et son appui au Safer Internet Day l’année prochaine.

Safer Internet Day 2021
UNICEF Madagascar/2021/Andrianandrasana
Une élève du Centre Akamasoa qui pose une question pendant l'atelier d'échanges sur l'utilisation positive d'internet
Mirado pendant son intervention au SID2021
UNICEF Madagascar/2021/Andrianandrasana
Le supporter des droits de l'Enfant Mirado partage ses expériences sur l'utilisation positive d'internet
La mascotte de la protection en ligne
UNICEF Madagascar/2021/Andrianandrasana
La mascotte de la protection en ligne