Les communautés lointaines accèdent aux soins de santé primaires grâce aux agents communautaires

Grace aux agents communautaires, les communautes lointaines accedent aux soins primaires

Xavier Randrianarivelo
L’agent communautaire Ferdinand, avec les deux mères du fokontany de Maroaboaly qu’il a accompagnées au CSB2 Beanana, dans le District sanitaire de Maevatanana pour bénéficier des offres de soins préventifs
UNICEF/2020/ Xavier RANDRIANARIVELO
19 novembre 2020

Plusieurs fokontany se trouvent à des dizaines de kilomètres des centres de santé de base (CSB). Le travail des agents communautaires facilite l’accès de ces communautés lointaines aux soins de santé primaire Les populations qui habitent à plus de 2 heures de marche à pied du CSB, profitent de la présence des Agents communautaires pour soigner leurs enfants et rapprocher ainsi les services des communautés.

Ferdinand est Agent communautaire du Fokontany Maroaboaly, qui se trouve à 15 kilomètres du CSB2 de Beanana, dans le district de Maevatanana, région de Betsiboka. Il a été récemment formé en Prise en charge intégrée des maladies de l’enfant au niveau communautaire (PCIMEc) et Commune amie des enfants (KSZ, Kaominina Sakaizan’ny Zaza), par le pool de Formateur Région-District avec l’appui technique et financier de l’UNICEF, afin qu’il puisse prendre en charge au niveau communautaire les enfants de moins de 5 ans atteints des 5 maladies (sans les signes de danger) : Paludisme, infection respiratoire aiguë (IRA), Diarrhée, Rougeole et Malnutrition.

Ferdinand est enthousiaste et déclare : « Ma plus grande motivation est de pouvoir aider la population de mon secteur à bénéficier des offres de soins à mon niveau ou au niveau du Centre de santé »

Le 23 Octobre 2020, il est venu accompagner deux mères avec leurs 3 enfants âgés respectivement de 7 mois, 8 mois et de 3 ans pour recevoir les offres de soins préventifs au CSB2 Beanana : la vaccination et le pesage dans le cadre de suivi des états nutritionnels des enfants.

Ensemble, ils ont parcouru 15 kilomètres pendant 3heures pour arriver au CSB.  

« Nous sommes contentes avec Ferdinand, nous sommes prêtes à suivre ses conseils pour la santé de nos enfants », confie Mme Maritsara, une des mères. « Comme le CSB est loin, nous venons en groupe depuis nos villages pour bénéficier des soins de santé selon le calendrier établi et partagé à nous par Ferdinand. En effet, nos enfants sont notre première richesse, leur santé est notre priorité ».

Grace au financement Set Aside, l’UNICEF contribue à l’accès des communautés aux soins de santé primaire dans la région Betsiboka, district Maevatanana, notamment en : soins de santé primaires, Santé Ado-jeune et renforcement du système de santé (RSS) en santé maternelle, néonatale, infantile et adolescents (SMNIA) :

- 24 Centres de santé de base de Maevatanana ont reçu les équipements et matériels

- 384 Agents communautaires ont été formes en Soins de santé primaires et Kaominina Sakaizan’ny Zaza

- 194 sites communautaires ont reçu des intrants et matériels pour les activités de santé communautaires