L’approche étoile fait des heureux dans l’école primaire publique d’Iabomary, Vangaindrano

L’approche étoile fait des heureux dans l’école primaire publique d’Iabomary, Vangaindrano

Jimmy Raherinandrasana
Lavage des mains après usage des toilettes
UNICEF Madagascar/2021
21 janvier 2021

Le changement est radical au sein de l’école primaire publique d’Iabomary, Ampasimalemy. Cette école située dans le district de Vangaindrano, dans la partie sud-Est de Madagascar est devenue une star depuis qu’elle adopte l’approche étoile initiée par UNICEF.

Selon Eliane, 8 ans, en classe de CP1, son école est une référence maintenant en termes d’assainissement et d’hygiène. Et pourtant, il y a quelques années, son école n’avait pas accès aux infrastructures en eau, assainissement et hygiène et plusieurs fois, elle a dû rater les cours à cause de la diarrhée. « Je me souviens combien mes livres et cahiers sont sales car l’eau était un luxe même pour se laver les mains », explique Eliane qui poursuit que comme l’école n’avait pas de toilettes, les élèves avaient l’habitude de pratiquer leurs besoins à l’air libre juste à côté de son école. Ce qui rendait les alentours dégoutants à cause de la mauvaise odeur. « Moi-même, je n’étais pas motivée pour suivre les cours et aller à l’école », ajoute-t-elle avec dégoût.

Grâce à l’appui japonais, deux latrines à deux compartiments (pour garçons et pour filles) ont été construits l’année dernière. L’école encadre 648 élèves dont, 327 filles et 321 garçons.

En plus de ces infrastructures, dix-sept enseignants, formés par l’UNICEF, assurent la promotion de l’eau potable, de l’assainissement et de l’hygiène auprès des élèves.

L’approche Étoile a été menée au niveau de l’école pour que les élèves s’approprient d’une routine quotidienne sur le lavage des mains avec du savon, l’utilisation effective de latrine et l’accessibilité à l’eau potable. L’école a été dotée de dispositifs de lavage des mains pour se laver les mains et des filtres céramiques pour boire de l’eau potable ainsi que la construction deux latrines à deux blocs pour filles et garçons.

Actuellement, Eliane confirme que ses livres et ses cahiers sont bien propres car elle se lave les mains avant de commencer les cours et avant de prendre le goûter. Elle peut boire de l’eau potable grâce au filtre céramique installée au niveau de la salle de classe. De plus, elle est mieux informée sur l’hygiène à l’école comme c’est intégré dans le programme scolaire, et les élèves ne vont plus dans les buissons ni en plein air pour déféquer.

Mais le plus important tout comme Eliane, les élèves sont toujours en bonne santé et le taux d’absentéisme a baissé grâce aux nouvelles infrastructures et à la nouvelle approche.

Grâce au financement japonais, l’école bénéficiera aussi de borne fontaine.

 

Toilettes séparées Filles - Garçons

Toilettes séparées pour filles et garçons

Lavage des mains après usage des toilettes

Les enseignants éduquent les élèves sur l’utilisation de DLM et les latrines, la pratique de LMS

Les enfants maitrisent la technique du lavage des mains avec savon

La pratique des trois messages clés de WASH surtout aux moments cruciaux sont maintenant acquis par les élèves sous supervisions des enseignants.