Hanitra Raoliarisoa : « Être maman est une bénédiction. Mon rôle est d’assurer leur survie »

Hanitra Raoliarisoa : « Être maman est une bénédiction. Mon rôle est d’assurer leur survie »

Fanja Saholiarisoa
Hanitra et ses jumeaux
UNICEF Madagascar/2020/Fanja Saholiarisoa
10 décembre 2020

Agée à peine de 19 ans, Hanitra Raoliarisoa est le symbole d’une jeune maman qui lutte pour la survie de son enfant.

Avec trois gosses dont les deux derniers (Fiderana et Fandresena) sont des jumeaux de 12 mois, elle ne ménage pas ses journées pour subvenir aux besoins de ses trois fils. Pour preuve, les trois se portent bien et sont en bonne santé. Avec son mari paysan , le jeune couple est vraiment un modèle pour le voisinage.

« Depuis ma première grossesse, j’ai été mieux informée de l’importance de la consultation prénatale. Mes deux grossesses se sont bien passées et je peux dire que mes enfants ne sont pas aussi fragiles. J’ai toujours apporté une attention particulière aux alimentations de mes enfants en respectant l’allaitement exclusif », explique-t-elle avec fierté.

De plus malgré l’éloignement du centre de santé de base, ces trois fils sont vaccinés à temps. Pour cette jeune maman, le choix d’être une maman est une bénédiction car elle adore les enfants et aime les voir en bonne santé.

Originaire d’un village où les légumes sont abondants, elle n’a pas de mal à varier l’alimentation de Fitia (2 ans et demi, de Fandresena et Fiderana. On l’a croisé un matin au centre d’éveil communautaire d’Ilavoha Antsapanimahazo, où elle a demandé des informations sur l’inscription de son aîné l’année prochaine.

« Avoir un centre comme celui-là est une aubaine pour la population. Je suis consciente qu’il est essentiel de stimuler les enfants dès leur jeune âge. Moi-même, j’essaie de jouer avec eux à la maison avec ma petite méthode. Je trouve que les enfants grandissent vite et leur cerveau se développe vite aussi par rapport aux autres enfants », souligne Hanitra.

Son témoignage est un espoir pour le développement de la petite enfance, un domaine assez peu connu par de nombreux parents à Madagascar. Et pourtant, c’est une fenêtre d’opportunités pour le développement cognitif, physique, langagier, moteur et social et affectif des enfants.

Hanitra et ses 3 garçons
UNICEF Madagascar/2020/Fanja Saholiarisoa
Hanitra, la jeune maman de Fitia et des jumeaux Fandresena et Fiderana