Cyclone Batsirai, l’UNICEF répond présent pour les premières réponses d’urgence

-

Lalaina Ralaiarijaona
Donation d'équipements dans le Sud Est de Madagascar
UNICEF Madagascar/2022
22 février 2022
Préparation des équipements dans le cadre d'une donation
UNICEF Madagascar/2022

Le bilan du cyclone Batsirai fait état de 121 morts et près de 144 000 sinistrés dans tout Madagascar. Wash Officer pour 5 districts au Sud-Est du pays, Jimmy, partage son expérience suite à cette catastrophe, d’une densité qu’il n’a jamais connue.

Jimmy est en route vers Farafangana, de retour de sa mission d’évaluation dans le district de Vondrozo. Depuis le passage du cylcone Batsirai, Vondrozo a été inaccessible à cause de la montée des eaux et de plusieurs coupures de route. Avec les autorités locales, Jimmy fait partie de la première délégation à s’y rendre pour désenclaver la zone. « Nous avons fait en 7h, une distance que nous parcourons normalement en 2h et demi. L’eau se retire progressivement et les personnes déplacées commencent à reconstruire leurs vies » confie-t-il. Sa mission porte essentiellement sur l’évaluation des dégâts et des actions de riposte afin de communiquer sur les actions de réhabilitation qu’il faudra mettre en œuvre.

Le travail de Jimmy a commencé bien avant que le cyclone n’atteigne les côtes du Sud-Est. L’UNICEF est En tant que lead du cluster Wash en période d’urgence, l’UNICEF s’est mobilisé dès les premières annonces de vigilance, en œuvrant pour la mise à jour du plan de contingence régionale, l’évaluation des stocks de pré positionnement ou encore la préparation des abris et des sites d’hébergements. « L'accès à l'eau, à l'assainissement et à l’hygiène est primordial au niveau des sites d'accueil des sinistrés. Nous avons donc appuyé le ministère de l’Eau, de l’Assainissement et de l’Hygiène dans la mise en place de latrines provisoires, de citernes d’eau et d’installation de douches » raconte Jimmy.

Pour Heliane, femme handicapée et mère de 2 filles, ce soutien de l’UNICEF est presque un salut.  « A cause du cyclone BATSIRAI, ma maison a été inondée et j'ai été transféré sur ce site. Grâce au soutien de l'UNICEF, j'ai reçu un kit seau, un pain de savon, un gobelet et un jerrican. De plus, une douche a été installée spécialement pour les femmes » témoigne-t-elle.

Mais la mission n’est pas toujours bien accueillie par les victimes et Jimmy s’arme de courage et de patience pour rassurer ses compatriotes. « Ma priorité consiste en la dotation de kits ménages pour garantir l’hygiène, l’assainissement et l’accès à l’eau. Ce ne sont pas toujours les priorités des personnes déplacées ou sinistrées dont les premiers besoins sont les produits de premières nécessités comme le riz. Batsirai a complètement détruit les récoltes » relate Jimmy.

Depuis le passage du cyclone, la dotation de kits Wash se poursuit. 1000 kits ont aujourd’hui été distribués dans 3 districts de cette région du Sud-Est.

Eliane
UNICEF/UN0589195
Héliane, femme handicapée et mère de 2 filles, a reçu les kits d'urgence de l'UNICEF après le passage du cyclone Batsirai
Maison détruite par Batsirai
UNICEF/UN0592970/Raharinaivo
Des habitations ravagées par le cyclone Batsirai
Remise de kits WASH dans un site d'hébergement
UNICEF/UN0593023/Raharinaivo
Remise de kits WASH dans un site d'hébergement après le passage du cyclone Batsirai