À Madagascar, une salle d’étude polyvalente révolutionne l’apprentissage

-

Aubry Razanakoto
Classe polyvalente
UNICEF/UN0541604/Ramasomanana
25 février 2022

Pour la première fois à l’Ouest de Madagascar, dans la région Boeny, une salle polyvalente est construite pour tous les élèves de la Circonscription Scolaire de Marovoay. Equipée de mobiliers scolaires et de toilettes séparées pour les filles et les garçons, l’infrastructure est une innovation dans le système éducatif à Madagascar. La construction contribue aux objectifs du projet d’Appui à l’Amélioration de la Qualité de l’éducation à Madagascar (AQUEM) financé par l’Agence Française de Développement qui est notamment la gestion du sureffectif au niveau des écoles.

« Cette salle polyvalente est une salle supplémentaire pour notre établissement scolaire. Elle nous apporte une bouffée d’oxygène pour accueillir tous nos apprenants » témoigne Herve Auguste, le Directeur du Collège d’Enseignement Général du district. L’école compte actuellement près de 1602 élèves, dont 70 élèves en moyenne par salle pendant les périodes de cours. Dans la semaine, les salles de l’Ecole Primaire voisine sont utilisées pour contenir les élèves. « Je devais céder deux salles de classe alors que je suis moi-même en sureffectif. Je remercie l’UNICEF pour cette initiative » raconte Marlyn Olivia, la Directrice de l’école primaire.

Ce projet inédit s’est réalisé à la suite d’une concertation entre l’UNICEF, la Direction Régionale et l’équipe de la circonscription scolaire de Marovoay. En plus des mobiliers scolaires, il est également prévu une mallette scientifique pour l’apprentissage des disciplines comme la Physique-chimie, Sciences de la Vie de la Terre et l’Informatique.  

« Nous allons enfin pouvoir concrétiser les connaissances théoriques et passer à la pratique. Les élèves auront plus de facilité à acquérir les leçons. Pour les enseignants, l’existence de cette salle résout les lacunes en matériels d’apprentissage » fait savoir Paulari, Conseiller pédagogique à la CISCO Marovoay.

Au total, 39 enseignants scientifiques ont également été formés afin de faciliter la transmission des compétences à travers l’utilisation de ces équipements et matériels. « Cela va complètement changer la façon dont nos élèves vont apprendre. Les cours théoriques ne sont pas suffisants et le fait de pouvoir expérimenter promet des résultats probants » poursuit toujours le directeur du collège.  « C’est bien la première fois que Marovoay bénéficie d’une infrastructure aussi importante. C’est une opportunité à saisir pour les générations actuelles et futures de réussir dans leurs éducations » raconte Marlyn Olivia la Directrice de l’école primaire.