À Beheloka,les leaders communautaires sont les partenaires clé de la promotion de la santé familiale

L’implication des leaders communautaires joue un rôle crucial dans la sensibilisation et la mobilisation communautaire pour l’utilisation des services de santé maternelle et infantile.

Colette Rahajamanana
Centre de santé de Beheloka
UNICEF Madagascar/2020/Colette Rahajamanana
08 décembre 2020

Agé de 62 ans, Mr Randriandahito Jean Paul Mick est le premier Adjoint au Maire de la commune Beheloka, district Toliara 2 (Sud Ouest de Madagascar), depuis 2015. Avant cette mission, il était le Chef du centre de santé de base (CSB2) de Beheloka pendant 3 ans. Il est très connu et très écouté de sa communauté. « J’ai longtemps travaillé dans le programme élargi de vaccination à Tolagnaro avant de venir travailler dans le district de Toliary II où je suis resté jusqu’ à la retraite » raconte-t-il.

Depuis son départ à la retraite et sa prise de fonction au niveau de la commune rurale de Beheloka Randriandahito Jean Paul Mick continue à prendre part à l’amélioration de la santé des femmes et des enfants dans sa communauté. Ainsi, il a aidé le personnel du CSB dans l’organisation des activités du renforcement de la santé familiale en s’assurant de la disponibilité des intrants et en offrant du crédit téléphonique pour appeler tous les Agents communautaires (AC). En outre, il a pris des initiatives pour solutionner les problèmes dans la réalisation des activités tout en assurant le transfert de compétence. Il s’est même déplacé à Toliara pour ramener les résultats du premier mois d’activité. Il a dit : « Cela n’est pas l’effet du hasard : ce métier est sacré et je l’ai fait par amour – avec le cœur » pour expliquer sa motivation pour son engagement.

Quand il a appris que Toliara II fait partie des districts cibles du renforcement de la santé familiale, il a fait beaucoup d’efforts pour convaincre tous les AC à s’impliquer davantage. Quelquefois, il sensibilise la communauté lui-même à travers des sensibilisations de masse ou des visites à domicile pour informer la communauté sur les paquets d’activités. Il a aussi facilité le déplacement des Agents de Santé (AS) pour la réalisation des Stratégies avancées qui se sont bien déroulées. D’ailleurs, il a aidé les AS à faire l’évaluation pour améliorer les résultats. Notre homme ne compte pas s’arrêter-là. Il a encore quelques projets en tête. « Si on me demande de donner ma contribution dans le domaine de la santé, je le ferai volontairement et je me mettrai toujours disponible », confie Randriandahito Jean Paul Mick très optimiste. Il est ouvert pour tout appui surtout en rapport à la mise à disposition du fonds de fonctionnement du CSB au niveau de la Commune. Les Agents de Santé du CSB de Beheloka peuvent compter sur lui sur la sensibilisation de la communauté.

 

 

Centre de santé de Beheloka
UNICEF Madagascar/2020/Colette Rahajamanana
Mr Randriandahito Jean Paul Mika, un Agent de Santé à la retraite et actuellement Premier Adjoint au Maire donnant son appui aux bénévoles du CSB2 de Beheloka dans la mise en œuvre des activités du renforcement de la Santé Familiale