Première participation de Madagascar et de l’UNICEF Madagascar au gLOCAL

Portrait d’Esterline 12 ans, une élève de l’école primaire d’Ankaranabo, l’un des villages qui bénéficieront de l’écovillage.
UNICEF Madagascar/2023/Ralaivita

À propos du document

L’UNICEF Madagascar a beaucoup investi ces cinq dernières années dans les évaluations et/ou exercices évaluatives. On récence par exemple à l’UNICEF Madagascar une quinzaine d’évaluations, études ou revues évaluatives durant la période 2018 - 2022. Dans la pratique les résultats des évaluations sont jusque-là timidement disséminés, s’orientant sur un usage interne et se limitant aux ateliers de restitutions nationales au niveau central, très peu diffusés au niveau sub-national ou au niveau global. Et très souvent même avec un effort de dissémination, le format de partage des connaissance n’est pas toujours adapté à l’audience.

Pour la première fois à travers une collaboration étroite entre l’UNICEF Madagascar (la Section SBC et la Section PME), le Ministère de la Population, de la Protection Sociale et de la Promotion de la Femme (MPPSPF), la Banque mondiale, et l’Association Malagasy de l’Evaluation (MASSE), Madagascar a participé à la Semaine mondiale de l’évaluation (gLOCAL), le 30 mai et le 1er juin 2023.

L’UNICEF Madagascar à travers cette participation au gLOCAL s’est approché des acteurs clés à la base, aux obligataires qui sont les plus à proximité de nos bénéficiaires finaux, les enfants. Ce choix était pris pour mieux comprendre les adaptations nécessaires au regard des aspects culturels et contextuels afin d’assurer des évaluations plus participatives, inclusives dont les résultats sont appropriés par les acteurs.

Cinq thèmes d’échanges et de discussions ont été organisés dont (i) les rôles de la société civile dans la politique nationale d'Evaluation (organisé par MASSE), (ii) "Définitions de l'évaluation - standards, pratiques et réalités", (iii) Résultats de l'évaluation de la réponse humanitaire de l’UNICEF à la crise de la sècheresse L2 2021-2022 dans le sud de Madagascar, (iv) Transferts sociaux - Marché et Inflation (organisé par la Banque mondiale), et (v) Participation des jeunes dans les évaluations.

La MASSE a animé une session au niveau central réunissant une cinquantaine d’OSCs à la fois au niveau central et décentralisé. Pour l’UNICEF et les autres partenaires, les quatre thèmes ont été discutés et débattus au niveau décentralisé dans les régions Atsimo Andrefana (30 mai 2023) et Anosy (1er juin 2023). Ont participé les Régions, Préfectures, Commune Urbaine de Tulear et de Fort Dauphin, l’association des sages TOATENY TANDRESY, MPPSPF et DRPPSPF, Tribunal de Première Instance (TPI), Gendarmerie, ZDS FIHERENANA, Groupement Gendarmerie Atsimo Andrefana, BNGRC, ONG BelAvenir, DREN, DRSP, DIRTO (tourisme), DRPEN (pêche et économie bleu), DRTEFPLS (travail, emploi, fonction pulique), DRICC (Industrialisation, du Commerce et de la Consommation), DRAM (artisanat et métiers), ORN, FID, PRMRS, SOS Village d’Enfants, Centre Vonjy, CECJ,  BIANCO, CNAPS, ACF, WHH, ONG FARA VEHIVAVY, association  Lehilahy Mandray Andraikitra, IES, Foibe Tily, Scouts (Tily et Mpanazava). En tout, les ateliers ont pu regrouper 96 participants dans les deux régions du Sud de Madagascar.

Les sessions étaient riches, les moments et points saillants sont résumés dans cette courte vidéo de synthèse. Les matériels, photos, PPT et les vidéos sont également partagés.