Pour de meilleurs résultats dans la réduction de la malnutrition chronique à Madagascar

26 mars 2019
Tsiaro et sa maman partagent leur dejeuner
UNICEF/UN0262958/Andrinivo

Antananarivo, 26 mars 2019 : La collaboration entre le Ministère de la Santé Publique et le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) a été renforcée aujourd’hui pour les quatre (4) années à venir (2019-2023). La signature de l’accord de partenariat s’est déroulée ce matin à Ambohidahy Publique entre le Professeur Julio Rakotonirina, Ministre de la Santé Publique et Monsieur Michel Saint-Lot, Représentant de l’UNICEF.

Mise en œuvre dans le cadre du Projet d’Amélioration des Résultats Nutritionnels utilisant l’Approche Programme à Phase Multiple (PARN-APPM) financé par la Banque Mondiale, cette assistance technique de l’UNICEF est destinée principalement aux personnels cadres du système sanitaire et des Offices Régionaux de Nutrition. Selon le phasage du projet PARN, cet appui sera offert en 2019 à Vakinankaratra, Haute Matsiatra, Amoron’Imania et Itasy ; en deuxième en 2020 à Bongolava ; et en troisième en 2021, à Analamanga et Alaotra Mangoro.

D’un montant de US$ 6,537,498 millions dont US$ 1,895,500, seront assurés par l’UNICEF, cette assistance technique a pour objectif principal de renforcer les capacités et l’accompagnement des acteurs aux niveaux central et déconcentré sur le plan managérial pour une mise en œuvre harmonieuse et coordonnée du projet PARN pour la prévention du retard de croissance chez les enfants. Ceci sera réalisable par le renforcement du système de santé, incluant les bonnes pratiques déjà acquises, dans les domaines de : (i) la planification et la coordination, (ii) la gestion des ressources, et (iii) le suivi et la supervision de la performance des services au niveau des formations sanitaires et au niveau communautaire.

A travers ce projet, l’UNICEF s’engage à effectuer une assistance technique de qualité dans la transparence et en lien avec l’objectif principal du projet PARN qui est de contribuer à la réduction de la malnutrition chronique (retard de croissance) chez les enfants de moins de cinq ans.

L’UNICEF réitère son engagement envers le peuple de Madagascar, principalement les enfants et les femmes, et son désir de contribuer pleinement au développement du pays.

Contacts presse

Fanja Saholiarisoa

Communication Officer

UNICEF Madagascar

A propos d'UNICEF

L’UNICEF travaille dans les endroits les plus inhospitaliers du monde pour atteindre les enfants les plus défavorisés. Dans 190 pays et territoires, nous travaillons pour chaque enfant, partout, afin de construire un monde meilleur pour tous. 

Suivez l’UNICEF sur TwitterFacebook et Instagram