Nosy Be célèbre l’enfant africain et dénonce la violence à leur égard

16 juin 2019
Nosy Be célèbre l’enfant africain et dénonce la violence à leur égard
UNICEF/2019/Fanjaniaina

Pres de 3000 enfants ont marché les rues de Hell ville, Nosy Be à l’occasion de la Journée de l’Enfant Africain célébré le 16 juin chaque année en Afrique, commémorant le massacre des enfants de Soweto, Afrique du Sud le 16 juin 1976 sous le régime de l’apartheid. Une marche pour encourager les actions particulières de mobilisation sociale pour donner plus d’impulsion aux activités permettant d’atteindre les droits inscrits  dans la Charte africaine des droits et du bien-être de l’enfant ainsi que la convention sur les droits de l’enfant auquel Madagascar a adhéré en 1999.

Pour Madagascar, le district de Nosy Be  est choisi pour marquer cet évènement afin de renforcer davantage les actions relatives à la lutte contre l’exploitation sexuelle et le mariage/union d’enfants dans ce district à travers la  mobilisation des  différentes  entités œuvrant dans le domaine de la protection de l’enfant, l’implication effective des enfants dans la lutte contre ces phénomènes et le renforcement des capacités techniques et organisationnelles du Réseau de Protection de l’Enfant.

En 2018, ce réseau a reçu un signalement pour 303 cas d’enfants victimes, soit environ 30 % des cas signalés dans la Région Diana, et presque ¾ des victimes sont des filles. La violence sexuelle, mariage des enfants, et l’exploitation sexuelle sont parmi les types de maltraitances les plus prédominantes dans la Préfecture de Nosy Be.

C’est ainsi une opportunité d’amener la communauté, les enfants, les autorités, les leaders d’opinion y compris les chefs traditionnels dans le district de Nosy Be, et dans toute l’ile,  à prendre conscience sur le danger de l’exploitation sexuelle et du mariage ou union impliquant les enfants; Un appel a été fait par Monsieur Michel Saint-Lot, Représentant de l’UNICEF à Madagascar aux acteurs de prendre conscience de la gravité du ce phénomène et de prendre conjointement les mesures qui s’imposent. Le Ministre de la Population, de la Protection Sociale et de la Promotion de la Femme par intérim, Monsieur Razafimahefa Tianarivelo quant a lui a mentionné que la stratégie de lutte contre le mariage de l’enfant ainsi que la politique nationale de protection de l’enfant sont en phase de finalisation.

Contacts presse

Timothy James Irwin

Chef de la Communication

UNICEF Madagascar

Tél: +261 32 23 600 05

Fanja Saholiarisoa

Communication Officer

UNICEF Madagascar

A propos d'UNICEF

L’UNICEF travaille dans les endroits les plus inhospitaliers du monde pour atteindre les enfants les plus défavorisés. Dans 190 pays et territoires, nous travaillons pour chaque enfant, partout, afin de construire un monde meilleur pour tous. 

Suivez l’UNICEF sur TwitterFacebook et Instagram