Lutte contre la COVID-19, dans la Commune Urbaine d’Antananarivo : Partenariat MEAH-UNICEF-CUA en appui à 10 fokontany les plus touchés par la COVID-19

05 mai 2021
Dotation intrants WASH à la CUA
UNICEF Madagascar/2021/Ramasomanana
Dans la lutte contre la propagation de la covid-19, 10 fokontany de la commune urbaine d’Antananarivo ont bénéficié d’un appui supplémentaire en matière d’assainissement et hygiène. Des équipements de pré-collecte des ordures ménagères, des kits d’hygiène, et des dispositifs de lavage des mains ont été remis, ce 5 mai, à la CUA. C’est le fruit du partenariat qui réunit le Ministère de l’eau, de l’assainissement et de l’hygiène, la commune urbaine d’Antananarivo, l’UNICEF et le gouvernement du royaume de Norvège, ainsi que le gouvernement du Danemark, à travers la DANIDA (Agence de danoise pour le développement international).

ANTANANARIVO, 05 Mai 2021 – La ville d’Antananarivo demeure l’épicentre de la pandémie de la COVID-19 à Madagascar. La lutte se renforce, notamment dans le domaine de l’assainissement et de l’hygiène. Du matériel, des équipements, et des produits d’hygiène ont été remis ce 5 mai à la commune urbaine d’Antananarivo, dans le cadre du projet intégré d’urgence et de développement WASH, au bénéfice des populations de 10 fokontany les plus affectés par la COVID-19. Cet appui vise à améliorer l’assainissement dans chacun des fokontany vulnérables, mais également l’hygiène des ménages et de la population de passage au niveau des places publiques, afin de stopper la propagation de la COVID-19

Les dotations sont constituées de kits d’équipements et de matériels de pré-collecte des ordures ménagères, et seront remis par la CUA aux associations en charge des tâches ; il s’agit notamment de brouettes, de charrettes à bras, de bacs intermédiaires, d’outils de ramassage, de combinaisons de travail, et des caches-bouches.

Par ailleurs, l’hygiène devra s’améliorer au niveau de 4000 ménages, soit environ 20000 personnes, grâce à la dotation de kits composés de 8000 seaux de 15 litres, de 4000 bidons de 20 litres pour le lavage des mains, et de 2666 cartons de savon en barre. Et enfin, 70 dispositifs de lavage des mains, d’une capacité de 500 litres, seront mis en place sur les places publiques.

 « La synergie entre tous les partenaires et les acteurs des secteurs de l’eau, de l’assainissement, et de l’hygiène est plus que jamais de mise dans le cadre de la lutte contre la COVID-19. Ce projet intégré d’urgence et de développement en eau, hygiène et assainissement, destiné aux populations affectées par la COVID-19, concerne les communes urbaines d’Antananarivo et de Toamasina. Le renforcement des actions menées au niveau de toutes les régions, en termes d’assainissement et d’hygiène, font partie intégrante de la mission de MEAH ; elles sont renforcées dans le cadre de la lutte contre la COVID-19, dans une collaboration avec les institutions, et d’autres entités publiques et privées », indique le Secrétaire Général du Ministère de l’eau, de l’assainissement, et de l’hygiène, Simon Randriatsiferana. 

« L’ambassade de Norvège est sérieusement préoccupée par les difficultés que la population malgache rencontre face à la seconde vague de l’épidémie. Nous espérons que cette contribution va améliorer l’hygiène des ménages et la salubrité des fokontany ciblés. », selon le ministre-conseiller de l’ambassade de Norvège, Monsieur Andreas Danevad. `A noter que la Norvège contribue à hauteur de 10 millions de couronnes norvégiennes à la réponse nationale à la pandémie dans le domaine de l’eau, hygiène et assainissement.

 « Tirant les leçons de la première vague de la pandémie, la lutte contre le Coronavirus passe aussi par le renforcement de la capacité des municipalités, des fokontany et leurs services rattachés, pour assurer la collecte, l’évacuation et le traitement des ordures. La réduction du prix de l’eau aux bornes fontaines et la promotion intensive des pratiques de lavage de mains, tant au niveau des ménages que des places publiques, sont des outils importants du mécanisme de freinage de la propagation de la COVID-19. L’UNICEF continuera de faire le plaidoyer auprès des donateurs pour appuyer la continuité et le passage à l’échelle des approches du genre Avotr’aina, l’équipement des ménages, et des places publiques avec les dispositifs de lavage de mains avec de l’eau et du savon. », conclut le représentant adjoint de l’UNICEF à Madagascar.

Cérémonie CUA
Discours du Représentant Adjoint de l’UNICEF à Madagascar
Intrants WASH - don à la CUA
Installation de lavage de mains pour les lieux publics

 

Contacts presse

Timothy James Irwin
Chef de la Communication
UNICEF Madagascar
Adresse électronique: tjirwin@unicef.org
Fanja Saholiarisoa
Communication Officer
UNICEF Madagascar
Adresse électronique: falida@unicef.org

Contenu multimédia

Camion citerne eau potable

Lire aussi le communiqué conjoint partagé au mois de janvier pour plus de détails :

A propos d'UNICEF

L’UNICEF travaille dans les endroits les plus inhospitaliers du monde pour atteindre les enfants les plus défavorisés. Dans 190 pays et territoires, nous travaillons pour chaque enfant, partout, afin de construire un monde meilleur pour tous. 

Suivez l’UNICEF sur TwitterFacebook et Instagram