Lancement de la deuxième phase des transferts monétaires non conditionnels “Tosika Fameno”, en réponse à la pandémie covid-19 à Madagascar

27 juillet 2020
Une famille dans une situation précaire
UNICEF/UN0299855

270 000 ménages vulnérables des districts d’Antananarivo, Toamasina, Fianarantsoa et Moramanga vont bénéficier de la deuxième phase du TOSIKA FAMENO, un programme de transferts monétaires non conditionnels réalisé par le gouvernement de Madagascar avec le soutien de ses partenaires techniques et financiers. Afin de renforcer les mesures sanitaires face à la COVID-19 et de minimiser les attroupements au niveau des points de paiement, de nouveaux dispositifs seront mis en place au cours de cette deuxième phase de paiement, avec la collaboration des communes concernées et dans le respect des principes de transparence et de redevabilité.

Comme lors de la première phase du TOSIKA FAMENO, au mois d’avril 2020, ces ménages vont bénéficier du même montant de 100 000 Ariary. Le TOSIKA FAMENO a comme objectif d’apporter un appui économique à la consommation des ménages plus vulnérables mais aussi de soutenir le respect des gestes barrières contre la propagation du COVID-19. Un système de gestion des plaintes, mis en place au cours de la première phase de paiement, a donné suite aux dénonciations reçues et a permis d’apurer la liste des bénéficiaires. Le système de gestion des plaintes reste à la disposition des bénéficiaires pour recueillir les doléances, particulièrement en cas de corruption ou d’inégalités de traitements constatés.

Les bénéficiaires du TOSIKA FAMENO sont les ménages en situation de pauvreté et de vulnérabilité figurant parmi la liste finale des bénéficiaires de chaque fokontany. La sélection est rigoureuse et a suivi quatre étapes : en premier lieu, les ménages se sont inscrits eux-mêmes ; une base de données unique des enregistrements des ménages vulnérables en a découlé. En second lieu, les ménages ont été classés par ordre croissant selon le score de vulnérabilité, pour identifier ceux les plus vulnérables et les plus impactés face à la crise de la COVID-19. Le score de vulnérabilité a été établi sur la base de scores calculés à partir des informations fournies par les chefs de ménage lors du préenregistrement ; il a inclus le profil du chef de ménage, la composition du ménage, l’état de santé des membres du ménage, la possession de biens durables, etc. Puis, en troisième lieu, la liste des ménages bénéficiaires a été arrêtée en fonction du niveau de score de vulnérabilité respective des ménages, pour couvrir les ménages les plus vulnérables à la COVID-19. En quatrième et dernier lieu, les fokontany et communes les plus vulnérables au moment de la distribution ont été priorisés, en s'appuyant sur les données du dernier recensement général de la population (RGPH3), en collaboration avec l’Institut National de la Statistique (INSTAT). 

Le nombre de bénéficiaires pouvant bénéficier du TOSIKA FAMENO est aussi tributaire des ressources financières disponibles, ce qui impose une priorisation des zones d’intervention et les ménages les plus vulnérables sélectionnées sur la base des informations fournies par les chefs de ménage lors du préenregistrement.

Afin de venir en aide aux ménages vulnérables et affectés économiquement par la COVID-19, la réponse de protection sociale à travers les transferts monétaires non conditionnels (TMNC) en milieux urbain et suburbain a été mise en place depuis le mois d’avril 2020, dans le cadre de la mise en œuvre du Plan Multisectoriel d'Urgence du Gouvernement malagasy. Pour réaliser cette opération, l'Etat Malagasy a reçu le support de ses partenaires techniques et financiers à savoir : la Banque mondiale par le biais du Fonds d’Intervention pour le Développement (FID) ; le Programme Alimentaire Mondial (PAM) ; l’Union Européenne par le biais de deux consortiums :  CARE/Action Contre la Faim et Humanité & Inclusion/Douleurs Sans Frontières/SOS Villages d’Enfants ; le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) ; l’UNICEF ; et la Croix-Rouge Malagasy .

Contacts presse

Timothy James Irwin
Chef de la Communication
UNICEF Madagascar
Tél: +261 32 23 600 05
Adresse électronique: tjirwin@unicef.org
Fanja Saholiarisoa
Communication Officer
UNICEF Madagascar
Adresse électronique: falida@unicef.org

A propos d'UNICEF

L’UNICEF travaille dans les endroits les plus inhospitaliers du monde pour atteindre les enfants les plus défavorisés. Dans 190 pays et territoires, nous travaillons pour chaque enfant, partout, afin de construire un monde meilleur pour tous. 

Suivez l’UNICEF sur TwitterFacebook et Instagram