500 centres de santé de base bénéficieront de nouveaux frigidaires solaires pour sauver des millions d’enfants

A ce jour, 1.816 Centres de Santé de Base fonctionnent encore au pétrole. Cette donation profitera à plus de 4,5 millions d'enfants

05 mars 2019
UNICEF Representative and the Minister of Public Health signed an agrement to strengthen the cold chain and vaccine storage.
Ministère de la Santé Publique
Le Représentant d'UNICEF, Michel Saint-Lot, et le Ministre de la Santé Publique ont signé la convention pour pour renforcer la chaîne de froid et la conservation des vaccins dans les Centres de Santé de Base.

Antananarivo, 05 mars 2019 : Une autre étape pour l’amélioration de la santé de la population malgache notamment des enfants de bas âge a été faite ce jour à travers la signature de la convention entre l’UNICEF et le Ministère de la Santé Publique.

500 centres de santé de base de plus sur les 2.660 bénéficieront bientôt de frigidaires solaires pour renforcer la chaîne de froid et la conservation des vaccins. Parmi ces 500 CSBs :  400 d’entre eux utilisent les frigos à pétrole et les 100 autres n’en disposent même pas. Difficile pour ces derniers d’assurer les activités de vaccination de façon autonome. Une autre centaine de CSBs se trouvent dans des lieux difficilement accessibles pendant la saison de pluie. Les équipements sont destinés aux 77 districts trouvant dans chacune des 22 régions.

L’UNICEF assurera le processus depuis l’achat de ces équipements jusqu’à leur installation au niveau périphérique et la formation des agents de santé. Cette initiative, coûtant environ 4 500 000 millions USD (dont le 80% vient de GAVI et 20% de l’Etat Malagasy), vient à point nommé pour améliorer la disponibilité des vaccins de qualité et en quantité suffisante dans les localités vulnérables. Cette dotation améliorera aussi la qualité du service de santé car plus de 50% de CSB à Madagascar sont gérés par un seul agent de santé.

« C’est un processus continu qui va encore prendre quelques années pour replacer dans tous les CSB de Madagascar les réfrigérateurs au pétrole par des réfrigérateurs solaires à faible consommation d‘énergie », a expliqué Michel Saint-Lot, Représentant de l’UNICEF à Madagascar.

« Le frigidaire à pétrole est difficile à gérer car il est difficile d’assurer l’approvisionnement surtout quand on est tout seul au poste. Aussi, les pièces de rechange se font rares si l’équipement est endommagé ou en panne. A cela s’ajoutent la mauvaise qualité de pétrole mais aussi le dégât que cela pourrait faire à l’environnement », explique pour sa part un agent de santé dans la commune rurale de Morondava II. A ce jour, 1.816 CSBs fonctionnent encore au pétrole.

Ces frigos solaires seront une aubaine pour les 500 CSB bénéficiaires. Seuls 30% des centres de santé fonctionnent avec des frigidaires solaires à Madagascar soit 809. En plus de ces 500 CSBs, 42 districts bénéficieront chacun d’un congélateur pour la recharge des accumulateurs et diffuseurs de froid nécessaires pour les différentes campagnes de vaccination.

Contacts presse

Fanja Saholiarisoa

Communication Officer

UNICEF Madagascar

A propos d'UNICEF

L’UNICEF travaille dans les endroits les plus inhospitaliers du monde pour atteindre les enfants les plus défavorisés. Dans 190 pays et territoires, nous travaillons pour chaque enfant, partout, afin de construire un monde meilleur pour tous. 

Suivez l’UNICEF sur TwitterFacebook et Instagram