Le peuple du Japon renforce la vaccination de routine en Haïti

En support au MSPP et à travers l’UNICEF, le peuple japonais demeure l’un des plus grands contributeurs dans le domaine de la vaccination.

Jean Panel Fanfan
L'ambassadeur du Japon et le Représentant de l'UNICEF lors de l'échange de notes
UNICEF Haiti/Telisma
14 décembre 2020

Le plus grand défi sanitaire en Haïti est de réduire le taux de mortalité infantile et maternelle qui reste très élevé, comparé aux autres pays d’Amérique latine et Caraïbes. Alors que la mortalité globale des nourrissons et des enfants a légèrement diminué, passant de 86% en 2006 à 81% en 2017, les taux de vaccination ont baissé récemment, passant de 44% en 2012 à 41% en 2018. En support au Ministère de la Santé publique et de la population (MSPP) et à travers l’UNICEF, le peuple japonais demeure l’un des plus grands contributeurs dans le domaine de la vaccination.

Le gouvernement du Japon a octroyé à l’UNICEF 3,2 millions dollars US équivalant à 341 millions de yens japonais dans le cadre du projet « Renforcement le programme élargi de vaccination ». L’objectif principal de ce don est de contribuer à la réduction de la morbidité et la mortalité infantile grâce à la vaccination contre la rougeole et la rubéole de 2020 à 2022.

Les activités du projet s’étendront à travers le pays avec une attention particulière pour les communes éloignées. Elles seront menées en collaboration avec le MSPP, l’Organisation mondiale de la santé (OPS/OMS), les ONG partenaires, les organisations communautaires, la société civile et les agents de santé communautaires.  La chambre froide remise en même temps au MSPP est d’une capacité de 10m3 qui pourra desservir 240 institutions sanitaires, et couvrir les besoins de 37% de la population haïtienne en vaccins de qualité.

Une vue partielle de la chambre froide d'une capacité de 10m3
UNICEF2020/Manuel
Une vue partielle de la chambre froide

Une chaine du froid performante pour une vaccination de qualité

 « Je profite de cette occasion pour saluer l’engagement de l’UNICEF à accompagner les communautés vulnérables et des institutions gouvernementales à travers les secteurs de la santé et de la Protection de l’enfance. Je voudrais aussi saluer cette synergie développée avec le ministère de la santé publique et de la population en termes de réduction de la mortalité infantile », a indiqué l’Ambassadeur du Japon en Haïti, M. MIZUNO Mitsuaki, lors de la remise de la chambre froide au MSPP et l’échange de notes avec l’UNICEF.  « L’engagement du Japon de soutenir le peuple haïtien traduit, à travers ce don, notre volonté de contribuer au renforcement du système sanitaire national et notre appui au développement durable en Haïti », a-t-il ajouté, soulignant que les risques de mortalité et de morbidité restent encore élevés pour les enfants.

Pour sa part, Mr. Bruno Maes, Représentant de l’UNICEF en Haïti, a remercié le peuple japonais pour son soutien constant pour la survie des enfants. « Cette généreuse contribution du peuple japonais, permettra de maintenir et renforcer la distribution et le stockage des vaccins, notamment par la solarisation de la chaîne du froid, et de renforcer la mobilisation communautaire pour amener les parents à compléter le calendrier vaccinal de leurs enfants », a-t-il déclaré. « Elle contribuera par conséquent, à augmenter les taux de vaccination, avec une couverture complète des zones urbaines et des communes les plus éloignées ». Mr. Maes a également remercié le MSPP pour son engagement, sa vision et sa détermination à protéger tous les enfants contre les maladies évitables.

Les représentants des institutions étatiques, l'amabssadeur du Japon et le Représentant de l'UNICEF
UNICEF Haiti/Telisma
Les représentants des institutions étatiques, l'ambassadeur du Japon et le Représentant de l'UNICEF

Atteindre 90% de couverture vaccinale

En 2016, à travers l’UNICEF, le gouvernement du Japon a apporté un appui financier important pour renforcer le programme de vaccination en Haïti. Afin d’atteindre 80% de couverture vaccinale dans toutes les communes et de 90% au niveau national, le projet s'est concentré sur l'achat de vaccins et d'équipements de la chaîne du froid, mais aussi la mise en œuvre de la stratégie Reaching Every District (RED).

Dr. Yves Gaston Deslouches, conseiller auprès du cabinet de ministre de la Santé publique a formulé le vœu d’une collaboration continu avec le gouvernement japonais, tout en remerciant le peuple japonais pour ce don. Il a salué aussi l’appui de l’UNICEF pour la vaccination à travers l’approche RED. « Avec ce don, nous allons étendre cette stratégie aux bénéfices des enfants haïtiens. L’UNICEF nous a aussi accompagné dans la solarisation de notre chaine de froid et cela avec bonheur », a-t-il ajouté.  

Grâce au soutien du Japon et en combinaison avec l’initiative « Plateforme d'optimisation des équipements de la chaîne du froid (CCEOP) de GAVI et le soutien de la Banque mondiale, des résultats probants ont été atteints :

  • La capacité de stockage de la chaîne du froid a été renforcée au niveau départemental avec l'achat d’1 chambre froide, de 2 réfrigérateurs et 7 congélateurs solaires, et d’autres équipements.
  • Plus 865.000 doses de vaccins contre la rubéole et les intrants associés comme les seringues, ont été achetées, stockées et distribuées aux institutions sanitaires.
  • 100% des besoins en gaz propane pour faire fonctionner la chaîne du froid, ont été couverts.
  • Par conséquent, plus de 660.000 enfants ont été vaccinés dont plus de 270 000, dans les zones reculées.