L’UNICEF déplore la mort de son officier de sécurité à Port-au-Prince et condamne un acte ignoble

Déclaration de Bruno Maes, Représentant de l’UNICEF en Haiti

20 janvier 2021

Le lundi 18 janvier 2021, une agression menée par des individus non autrement identifiés, a coûté la vie à Saint Fleur Germain, officier de sécurité du Fonds des Nations Unies pour l’Enfance (UNICEF) en Haïti.

L’UNICEF condamne l’acte ignoble dont a été victime un membre de son personnel.

Âgé de 50 ans et père de deux enfants, Saint Fleur Germain était un travailleur dévoué, déterminé à défendre la cause des enfants, durant les cinq années où il a oeuvré au sein de l’UNICEF.

En ces circonstances tragiques, toutes nos pensées attristées vont à sa famille, ses enfants, ainsi qu’à ses collègues. En sa mémoire, nous réaffirmons notre détermination à continuer à oeuvrer pour les droits des enfants d’Haïti.

Notre collègue et ami Saint Fleur Germain va beaucoup nous manquer.

Bruno Maes
Représentant de l’UNICEF en Haïti

Contacts presse

Ndiaga Seck
Chef de la Communication
UNICEF
Tél: +50937446199
Tél: +50928123076
Adresse électronique: nseck@unicef.org

À propos de l'UNICEF

L'UNICEF promeut les droits et le bien-être de chaque enfant, dans tout ce que nous faisons. En collaboration avec nos partenaires, nous travaillons dans 190 pays et territoires pour traduire cet engagement en action concrète, en concentrant nos efforts sur les enfants les plus vulnérables et les plus exclus, au bénéfice de tous les enfants, partout dans le monde.

Pour plus d'informations sur l'UNICEF et son travail en faveur des enfants, visitez le site www.unicef.org.

Suivez l'UNICEF sur Twitter et Facebook