Haïti : l'UNICEF a besoin de 97 millions de dollars pour apporter une aide humanitaire à près d'1 million de personnes en 2022

Les Haïtiens sont confrontés à l'insécurité liée aux gangs, aux défis migratoires transfrontaliers et aux effets d'un tremblement de terre massif

07 décembre 2021
Un enfant dans un espace de recreeation psycho-social
UNICEF Haiti/2021/Ergen

Télécharger photos, vidéos et b-roll ICI

PORT-AU-PRINCE / PANAMA CITY, 7 décembre 2021 - L'UNICEF recherche 97 millions de dollars US pour répondre aux besoins urgents de 950 000 personnes, dont 520 000 enfants en 2022. En 2021, Haïti a fait face à de multiples crises causées par des catastrophes naturelles, l’instabilité politique et socio-économique, l'insécurité liée aux gangs et les défis migratoires haïtiano-dominicains.

« Tout au long de cette année, les femmes et les enfants haïtiens sont passés d'une crise à l'autre. Ils ont subi des traumatismes de longue durée dus à des enlèvements, des déplacements, le tremblement de terre et des expulsions. Ils sont mis sous pression depuis trop longtemps. Leurs capacités de résilience ont été mises à rude épreuve et ils ont besoin de soutien pour surmonter ces crises et se relever », a déclaré le représentant de l'UNICEF en Haïti, Bruno Maes.

Le 14 août 2021, un séisme de magnitude 7,2 a frappé les départements du Sud, de la Grand'Anse et des Nippes, aggravé le 16 août par les fortes pluies causées par la dépression tropicale Grace. Plus de 2 200 personnes sont mortes, 12 700 personnes ont été blessées et quelque 130 000 maisons ont été détruites ou endommagées. Plus de 90 établissements de santé et 1 000 écoles ont été endommagés ou détruits. On estime que 230 000 enfants risquent de rompre leur éducation.

La catastrophe a frappé Haïti alors que le pays était sous le choc de l'assassinat le 7 juillet du Président Jovenel Moïse et d'une escalade de violence des gangs marquée par des meurtres, des enlèvements et des maisons incendiées, provoquant le déplacement de 19 000 personnes dont 15 000 femmes et enfants.

Depuis septembre dernier, plus de 12.000 migrants haïtiens dont 23% de femmes et 16% d'enfants ont été renvoyés des États-Unis, du Mexique, de Cuba, des Bahamas et des îles Turques-et-Caïques, ou ramenés en Haïti par les garde-côtes, selon l’Organisation internationale pour les migrations (OIM). En novembre, plus de 100 femmes enceintes et venant d'accoucher qui cherchaient a se faire soigner dans des établissements de santé dominicains ont été renvoyées en Haïti avec leurs nouveau-nés.

L'insécurité liée aux gangs a déclenché une crise du carburant qui a affecté les services de santé en octobre. Une cinquantaine d'établissements sanitaires en Haïti dont 15 dans la zone métropolitaine de Port-au-Prince, n'ont pas pu fournir des services à des centaines de femmes enceintes et d'enfants en raison de pénuries de carburant, qui ont également arrêté ou considérablement retardé les services de traitement du COVID-19 et de la malnutrition.

De janvier à septembre 2021, plus de 12 000 personnes ont été victimes de violences physiques et sexuelles. Alors que l'UNICEF a estimé plus de 100 femmes et enfants kidnappés au cours des huit premiers mois de l'année sur la base de chiffres officiels, certains groupes haïtiens de défense des droits humains ont dénombré plus de 800 personnes enlevées.

Dans le cadre de son Action humanitaire pour les enfants (HAC), la priorité de l'UNICEF est de répondre aux besoins urgents :

  • 327 800 enfants seront dépistés pour l'émaciation et 38 500 d'entre eux traités pour la malnutrition aiguë sévère, tandis que 62 730 principaux gardiens d’enfants recevront des conseils sur l'alimentation du nourrisson et du jeune enfant
  • 520 000 enfants et femmes auront accès aux soins de santé primaires, 110 000 enfants seront vaccinés contre la rougeole et 3 000 travailleurs sanitaires et agents de santé communautaire dotés d'équipements de protection individuelle
  • 605 000 personnes auront accès à de l'eau potable pour leurs besoins domestiques et de consommation et à des produits d'hygiène essentiels tandis que 230 000 personnes pourront utiliser des installations sanitaires sûres et appropriées
  • 57 900 enfants et parents et tuteurs auront accès à un soutien psychologique et psychosocial, 40 000 femmes et enfants auront accès à l'atténuation, à la prévention et à la réponse aux risques de violence basée sur le genre, 3 650 enfants non accompagnés et séparés bénéficieront d'une prise en charge alternative ou seront réunifiés
  • 267 000 enfants auront accès à une éducation formelle ou non formelle, 125 500 enfants recevront des kits scolaires et 3 000 ménages recevront des transferts monétaires humanitaires tandis que 800 salles de classe seront réhabilitées ou reconstruites, y compris des centres d'apprentissage temporaires
  • 15 000 ménages recevront des transferts monétaires humanitaires financés par l'UNICEF, 100 000 personnes recevront des messages sur la prévention et l'accès aux services sociaux de base et 20 000 personnes auront accès aux mécanismes de redevabilité établis. Quelque 485 000 personnes auront accès à un canal sûr et accessible pour signaler l'exploitation et les abus sexuels commis par des travailleurs humanitaires.

En 2022, l'UNICEF intensifiera ses interventions d'urgence en Haïti à condition que les 97 millions de dollars US demandés soient reçus.

###

Pour plus d’informations, contactez:

Ndiaga Seck, UNICEF Haiti, +509 37 44 61 99, nseck@unicef.org

Laurent Duvillier, Bureau régional de l'UNICEF pour l'Amérique latine et les Caraïbes, +507 6169 9886, lduvillier@unicef.org

Alfonso F. Reca, Bureau régional de l'UNICEF pour l'Amérique latine et les Caraïbes, +507 6941 2277, afernandezreca@unicef.org  

 

 

 

Contacts presse

Ndiaga Seck
Chef de la Communication
UNICEF
Tél: +50937446199
Tél: +50928123076
Adresse électronique: nseck@unicef.org

À propos de l'UNICEF

L'UNICEF promeut les droits et le bien-être de chaque enfant, dans tout ce que nous faisons. En collaboration avec nos partenaires, nous travaillons dans 190 pays et territoires pour traduire cet engagement en action concrète, en concentrant nos efforts sur les enfants les plus vulnérables et les plus exclus, au bénéfice de tous les enfants, partout dans le monde.

Pour plus d'informations sur l'UNICEF et son travail en faveur des enfants, visitez le site www.unicef.org.

Suivez l'UNICEF sur Twitter et Facebook