Riposte à la COVID-19, un bon système de collecte et de remontée des données à N’zérékoré

La coordination de la riposte à la COVID-19 à N'zérékoré est bien appréciée. Les différents acteurs impliqués dans cette riposte sont au même niveau d'information

Saa Momory KOUNDOUNO
Séance de présentation des activités menées par le comité régional de riposte à la COVID-19 à N'zérékoré
Saa Momory KOUNDOUNO
02 août 2020

Pour mieux s’imprégner des réalités relatives à la riposte à la COVID-19 dans la région administrative de N’zérékoré, le Représentant de l’UNICEF, Pierre Ngom s'est successivement rendu au gouvernorat et à la préfecture pour échanger avec les différentes autorités
« Comme vous le savez, nous avons travaillé ensemble durant un mois dans le cadre de la riposte à la COVID-19. Nous avons mené des activités liées à la confection de masques et leur distribution, la formation et le déploiement sur le terrain des mobilisateurs sociaux pour sensibiliser sur les moyens de prévention de cette pandémie. Il nous semble ainsi important de tirer les leçons de cette collaboration », a mentionné Pierre Ngom à l’intention des différentes autorités.

Dr Pierre Ngom, Représentant Résident de l'UNICEF échangeant les autorités de N'zérékoré
Saa Momory KOUNDOUNO
Dr Pierre Ngom, Représentant Résident de l'UNICEF échangeant les autorités de N'zérékoré

Les autorités ont remercié l’UNICEF pour tout l’appui qu’elle apporte à la région. A la date du vendredi 10 juillet 2020, aucun cas de contamination communautaire n'a été noté à N’zérékoré, pour les cas existants, il s'agit de cas importés. Elles ont toutefois déploré le relâchement dans le port des masques par les communautés et ont mentionné l’insuffisance des kits de lavage des mains surtout dans les écoles, malgré que le lavage des mains soit devenu une réalité dans cette région. 

Pierre Ngom indiquera à ce sujet que les dispositions sont prises en collaboration avec le Ministère de l’Education Nationale et de l’Alphabétisation pour une reprise sécurisée des écoles.

De là, la délégation s'est rendue à la direction régionale de la santé où il a été question du plan de riposte régional à la COVID-19 qui a été présenté. De cette présentation, l’on note les activités de mobilisation sociale et d'engagement communautaire financées par l’UNICEF. L’institution a permis de former et de déployer sur le terrain, 780 mobilisateurs sociaux pour sensibiliser les populations sur les moyens préventifs contre cette pandémie, mais également la confection de 58 500 masques communautaires par 138 groupements féminins locaux et leur distribution gratuite aux personnes vulnérables.

Séance de présentation des activités menées par le comité régional de riposte à la COVID-19 à N'zérékoré
Saa Momory KOUNDOUNO
Séance de présentation des activités menées par le comité régional de riposte à la COVID-19 à N'zérékoré

En réponse, Pierre Ngom dira « J’ai bien noté aussi les résultats produits par les activités appuyées par l’UNICEF dans le cadre de cette riposte à la COVID-19. Je formule le souhait de ne pas baisser les bras sinon le virus gagnera du terrain. Il y a des défis certes, mais nous allons voir comment les relever. Je voudrais aussi encourager la collaboration sur le terrain entre les différents partenaires, car lorsqu’il y a une crise sanitaire et que chaque partenaire travaille de son côté, il y a un grand risque de perdre la bataille », a conseillé Dr Pierre Ngom.

Dr Pierre Ngom, Représentant Résident de l'UNICEF s'adressant aux acteurs impliqués dans la riposte à la COVID-19 à N'zérékoré
Saa Momory KOUNDOUNO
Dr Pierre Ngom, Représentant Résident de l'UNICEF s'adressant aux acteurs impliqués dans la riposte à la COVID-19 à N'zérékoré

La délégation se rendra ensuite à Samoé, une sous-préfecture de N’zérékoré située à 10 km du centre-ville. Dans son discours de bienvenue, le Maire de la commune rurale, Koly Daniel Théa a rappelé les différents appuis que l’UNICEF est en train d’apporter à sa commune avec un focus sur l’assistance en 2020 au compte de la riposte à la COVID-19. « Nous voici encore en cette année 2020 en pleine crise sanitaire mondiale, l’UNICEF vient de nous apporter une assistance technique et matérielle à l’image des autres partenaires au développement dans le cadre de la lutte et la prévention contre la pandémie COVID-19. Cette assistance consistait notamment à la distribution des masques et la formation des mobilisateurs sociaux dans le cadre de la sensibilisation sur cette pandémie mondiale qui cause d’énormes pertes en vie humaine », dira-t-il.

Dr Pierre Ngom, Représentant Résident de l'UNICEF et sa délégation accueillis par la communauté de Samoé
Saa Momory KOUNDOUNO
Dr Pierre Ngom, Représentant Résident de l'UNICEF et sa délégation accueillis par la communauté de Samoé
 Koly Daniel Théa, Maire de la commune rurale de Samoé
Saa Momory KOUNDOUNO
Koly Daniel Théa, Maire de la commune rurale de Samoé

Il faut noter que 750 masques localement fabriqués sur financement de l’UNICEF ont été gratuitement distribués aux personnes vulnérables de la commune rurale. Pour sa part, Pierre Ngom recommandera aux familles de Samoé de poursuivre le respect des mesures barrières afin que la COVID-19 n’arrive pas dans leur commune rurale. 

Cette rencontre a aussi été ponctuée par des échanges sur l'intervention des relais communautaires avec les messages de sensibilisation qu’ils véhiculent aux populations. La délégation rendra ensuite visite aux personnes ayant bénéficié des masques offerts par l’UNICEF, et aux groupements féminins qui les ont confectionnés. Cette visite guidée s’est terminée à l’état civil où le fonctionnement et les défis auxquels ce service fait face ont été expliqués au représentant de l’UNICEF par l’officier d’état civil.