La Représentante adjointe de l’UNICEF à Kankan : le Gouverneur plaide pour l’eau dans les écoles

C’est lors de la première visite de travail de Christine Naré Kaboré dans la région, que le Gouverneur a exposé le problème de manque d’eau et de latrines dans beaucoup d’écoles de sa région

Saa Momory KOUNDOUNO
Christine Naré Kaboré, Représentante adjointe de l'UNICEF reçue par le Gouverneur de la région administrative de Kankan, Sadou Kéita
Saa Momory KOUNDOUNO
10 mai 2021

Au compte de cette première visite, la Représentante adjointe de l’UNICEF et sa délégation ont été reçues par Sadou Kéita, Gouverneur de la région administrative de Kankan qui a souhaité la bienvenue et un bon séjour à la délégation. Les échanges entre le Gouverneur ont porté sur le renforcement de la coopération entre l’UNICEF et la Guinée pour permettre une réalisation réussie du mandat de l’UNICEF en faveur des enfants et des femmes.
A l’entame de son propos, la Représentante adjointe de l’UNICEF dira  « je veux  mettre l’occasion à profit pour échanger avec les autorités et les élus de la région afin de voir ensemble comment nous pouvons faire mieux dans le cadre de notre coopération. Également, vous exprimer ma reconnaissance pour la facilité que vous nous offrez dans la mise en œuvre des actions et activités dans le cadre de la réalisation du mandat de l’UNICEF ».

Christine Naré Kaboré, Représentante adjointe de l'UNICEF en train d'exposer au Gouverneur de la région administrative de Kankan,les motifs de sa visite dans sa région
Saa Momory KOUNDOUNO
Christine Naré Kaboré, Représentante adjointe de l'UNICEF en train d'exposer au Gouverneur de la région administrative de Kankan,les motifs de sa visite dans sa région

Poursuivant, elle reconnaîtra que beaucoup de choses ont été realisées en faveur des enfants et des femmes dans la région administrative de Kankan, mais le chantier est encore immense, c’est ce qui justifie d’ailleurs l’appui continu et croissant de l’UNICEF en faveur de la région. C’est dans la poursuite de ces efforts, dira t-elle, que le projet : « Stopper la double épidémie de poliomyélite et de rougeole dans les zones les plus affectées par la COVID-19 en Guinée » sera mis en œuvre à Kankan.

Ce projet va permettre durant une année d’adresser les questions d’épidémies persistantes dans la région. Cependant, a rappelé Madame la Représentante Adjointe, l’atteinte de cet objectif ambitieux n’est possible qu’avec l’appui des autorités de cette région à tous les niveaux. 

Pour sa part, Sadou Kéita, le Gouverneur de la région administrative de Kankan, en réitérant, sur la base des données et des évidences, que sa région est l’une des plus pauvres du pays, plaidera pour davantage de réalisations dans sa zone.  « Nous sommes une région à forts contrastes. Nous avons de fabuleuses richesses de sous-sol, mais malheureusement, elles nous défavorisent. Aujourd’hui, nous avons beaucoup d’écoles primaires qui n’ont ni latrines ni eau. Les enfants défèquent à l’air libre et parcourent des kilomètres pour avoir un bidon d’eau avec une qualité qui laisse à désirer. »

Sadou Kéita, le Gouverneur de la région administrative de Kankan
Saa Momory KOUNDOUNO
Sadou Kéita, le Gouverneur de la région administrative de Kankan

Poursuivant, le Gouverneur de la région administrative de Kankan, sollicitera de la Représentante adjointe de l’UNICEF, la mise en place d’un cadre permanent de concertation pour mieux adresser les problématiques de la région. Par ailleurs, sa région proposera à l'UNICEF des programmes de développement. L'UNICEF compte leur prêter une attention particulière, notamment dans le cadre de la réflexion et de l’élaboration du nouveau cycle de programme de coopération Guinée-UNICEF pour les cinq prochaines années (2023-2027).

Christine Naré Kaboré, Représentante adjointe de l'UNICEF quittant le bureau du Gouvrneur de Kankan
Saa Momory KOUNDOUNO
Christine Naré Kaboré, Représentante adjointe de l'UNICEF quittant le bureau du Gouvrneur de Kankan

De Kankan, la Représentante adjointe de l’UNICEF et sa suite se sont rendus à Siguiri, l’une des préfectures de Kankan située à 133km du chef-lieu de la région où elle sera reçue par le Préfet, le Colonel Moussa Condé. Ici, il a été question des interventions de l’UNICEF, étant donné que Siguiri est un pôle d’attraction à cause de l’exploitation artisanale de l’or et que la zone attire et accueille des personnes de tous âges. 

C'est ainsi que le Préfet, Colonel Moussa Condé dira que  « vos services sont toujours à pied d’œuvre pour rechercher les enfants qui arrivent ici sans adresse. Lorsqu’ils les retrouvent, ils font de leur mieux pour les référer. Ils ne se limitent pas là. Ils les aident à se former à un métier qui leur sera utile demain. Parmi les enfants retournés, grâce à l’UNICEF, beaucoup sont aujourd’hui en train d’apprendre des métiers. Nous sommes très fiers de votre accompagnement et nous sommes disposés à continuer de travailler avec vous ».

Christine Naré Kaboré, Représentante adjointe de l'UNICEF reçue en audience par le Préfet de Siguiri, le Colonel Moussa Condé
Saa Momory KOUNDOUNO
Christine Naré Kaboré, Représentante adjointe de l'UNICEF reçue en audience par le Préfet de Siguiri, le Colonel Moussa Condé

La Représentante adjointe de l’UNICEF, s’est enfin rendue dans les Communes Rurales de Balato et Norassoba, deux des 10 Communes de Convergence de la région administrative de Kankan. Dans ces deux Communes de Convergence, la Délégation  a bénéficié d’un accueil chaleureux et a échangé avec les élus et autorités locales qui lui ont exprimé toute leur gratitude pour les appuis techniques et financiers importants reçus de l’UNICEF, plus particulièrement depuis le lancement de l’Initiative Communes de Convergence en 2018.

Avant de quitter les deux Communes, la mission a visité quelques actions soutenues par l’UNICEF, notamment le Centre d'Encadrement Communautaire, les élèves boursiers du secondaire, l’Etat civil de Balato ; l’Ecole Primaire Mamadi Cisse, les Filles protégées contre le Mariage d’Enfants et le Centre de santé du village de Kossokoba dans Norassoba.