Hygiène des enfants et des femmes, l’UNICEF dote la commune de Koba d’une unité de saponification

Après 7 mois de travail acharné, l’unité de saponification de la commune de convergence de Koba est enfin devenue une réalité

Saa Momory KOUNDOUNO
L'unité de saponification de Koba
Saa Momory KOUNDOUNO

05 novembre 2019

C’est le dimanche 27 octobre 2019 que Mouctar Diallo, Ministre de la jeunesse et de l’emploi des jeunes, accompagné de Pierre Ngom, Représentant de l’UNICEF, a procédé à la remise officielle des clés de ce bâtiment flambant neuf à la commune de Koba, préfecture de Boffa. La cérémonie d’inauguration de cette unité de saponification a également regroupé les autorités préfectorales de Boffa, celles du PNACC (Programme d’Appui aux Communes de Convergence) et celles de l’ANAFIC (Agence Nationale de Financement des Communes).

Premier du genre dans une commune rurale, cette unité de saponification qui a une capacité minimale de production de 580 morceaux de savon de 200g par jour, a été construite pour non seulement améliorer le système de résilience sur le terrain, mais également renforcer le développement socioéconomique à la base. De façon spécifique, l’initiative vise à prévenir les maladies à potentiel épidémiques et à appuyer la mise en place des activités génératrices de revenus et par ricochet, l’autonomisation des jeunes et des femmes de Koba. 

Kolié Kovana, l’ingénieur-conseil de l'unité de saponification « Cette unité est composée d'un hangar servant de bureau, d'un magasin et d'une salle de travail, d'un logement pour le gardien, d'un bloc de latrines de 2 cabines, d'un puits amélioré, d'une machine d’extraction de l’huile de palme, d'une moto tricycle. Toutes ces infrastructures sont bâties sur une surface de 1500 m². Le coût de réalisation s’élève à 249 199 808 FG totalement financés par l’UNICEF ».

Kolié Kovana, l’ingénieur conseil décrivant la composition de l'unité de saponification
Saa Momory KOUNDOUNO
Kolié Kovana, l’ingénieur conseil décrivant la composition de l'unité de saponification.

Félicitant le Maire de la commune de Koba et son équipe pour le travail abattu, le Représentant résident de l’UNICEF a déclaré que cette unité de saponification, en plus de générer les revenus pour les femmes et les jeunes, est la porte d’entrée pour la réalisation de l’ensemble des droits des enfants de Koba. C’est pourquoi Pierre Ngom, Représentant résident de l’UNICEF en s’adressant à la population de Koba, a formulé le souhait de voir les enfants de Koba évoluer dans un environnement sain leur permettant de s’épanouir pleinement.

« Notre souhait le plus ardent est que vous puissiez développer autour de cette initiative, des actions concrètes qui permettront à tous les enfants de cette commune de vivre dans un environnement sain et assaini ».

Dr Pierre Ngom, Représentant Résident de l'UNICEF
Dr Pierre Ngom, Représentant Résident de l'UNICEF
Saa Momory KOUNDOUNO
Dr Pierre Ngom, Représentant Résident de l'UNICEF.

Pour sa part, Mouctar Diallo, Ministre de la jeunesse et de l’emploi des jeunes, tout en exprimant sa joie, dira « nous sommes heureux que cette unité de saponification soit une réalité, une réalité parce qu’elle va non seulement contribuer à la création d’activités génératrices de revenus, donc à l’amélioration des conditions de vie des jeunes et des femmes bénéficiaires, mais elle constitue aussi un moyen de prévention efficace contre les épidémies, les maladies des enfants, des jeunes femmes, des femmes et de tout le monde. Vous savez, l’hygiène est le premier élément qui nous permet de garantir notre santé, sans celle-ci, les enfants n’iront pas à l’école, l’éducation sera affectée, les jeunes et les femmes ne pourront pas travailler ».

Mouctar Diallo, Ministre de la jeunesse et de l'emploi des jeunes
Saa Momory KOUNDOUNO
Mouctar Diallo, Ministre de la jeunesse et de l'emploi des jeunes s'adressant à la population de Koba.

En réagissant à ce don, Aboubacar Bangoura, Maire de la commune de Koba a exprimé toute sa gratitude à l’endroit de l’UNICEF pour ce geste qui contribue à l’épanouissement de l’enfant. Et de poursuivre dans la même lancée, en promettant de faire de la question de l’enfant, l’une des priorités de sa commune.

« Au nom de toute la population de Koba, je dis un grand merci à l’UNICEF pour son appui multiforme en faveur des communes de convergence en général et de Koba en particulier. Grâce à vous, nous savons que l’avenir de nos enfants doit être notre plus grande priorité ».

Aboubacar Bangoura, Maire de la commune de Koba.
Aboubacar Bangoura, Maire de la commune de Koba.
Saa Momory KOUNDOUNO
Aboubacar Bangoura, Maire de la commune de Koba remerciant l'UNICEF pour ce geste.

Même expression de joie du côté des femmes de Koba, car d’après elles, cette unité contribuera inexorablement à renforcer l’hygiène surtout pour leurs enfants. Elle vient ainsi s’ajouter aux actions déjà réalisées en faveur des femmes dans cette commune rurale, témoignage Fatoumata Sylla, porte-parole des femmes de Koba « La savonnerie étant une source de revenus sûre prouve à suffisance que notre commune de convergence va à une allure très positive, car nous notons déjà des actions réalisées en faveur des femmes, un hangar, un magasin, une aire de séchage et tous les équipements nécessaires pour le bon fonctionnement de notre groupement à travers l’union des étuveuses de Koba ».

Fatoumata Sylla, porte-parole des femmes de Koba
Saa Momory KOUNDOUNO
Fatoumata Sylla, porte-parole des femmes de Koba.

Pour rappel, c’est en avril dernier que la pause de la première de cette unité de saponification a été faite. Cette construction a été totalement pilotée par la commune rurale, et ce, dans une approche participative.  

Premier savon fabriqué à l'unité de saponification de Koba.
Saa Momory KOUNDOUNO
Premier savon fabriqué à l'unité de saponification de Koba.