Covid-19: l’UNICEF sur le terrain pour le suivi de la réouverture sécurisée des écoles

Pour constater l'effectivité du respect des mesures barrières dans certaines écoles, une équipe de l'UNICEF a fait le tour des préfectures de Koubia et Mali

Aboubacar Sidiki Diallo & Julien Yombouno
Reouverture des ecoles
UNICEF Guinee/ Julien Yombouno
04 septembre 2020

La Guinée, à l’instar des autres pays du monde, est confrontée depuis le 12 mars 2020 à la pandémie de COVID-19.

Cette pandémie a entraîné de graves perturbations dans tous les domaines de la vie nationale et a conduit le gouvernement à instaurer l'état d'urgence sanitaire sur l'ensemble du territoire. Par conséquent, des mesures préventives ont été prises pour éviter ou réduire la propagation de la pandémie, parmi lesquelles, la fermeture des écoles.

Cette fermeture a touché 14.553 structures d’éducation et de formation, 14.326 du Ministère de l’Éducation Nationale et de l’Alphabétisation, 120 du Ministère de l’Enseignement Technique, de la Formation Professionnelle, du Travail et de l’Emploi et 87 du Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique. 

 


 

 

Les élèves portant leurs masques en classe
UNICEF Guinee/J.Yombouno
Les élèves portant leurs masques en classe

C’est dans cette optique que les Ministères en charge de l’éducation ont développé un plan de lutte contre la COVID-19 en milieu scolaire avec l’appui des partenaires techniques et financiers, notamment l’UNICEF. Ce plan vise entre autres, à assurer la continuité de l’apprentissage et de la formation à domicile durant toute la période de fermeture des établissements scolaires, mais aussi à mettre en place des dispositifs sanitaires et pédagogiques pour une réouverture apaisée et sécurisée des établissements scolaires, et enfin à soutenir la coordination des interventions et le suivi des activités dans les écoles avec une attention particulière pour celles plus vulnérables.

Les élèves en train de laver les mains avant d'entrer en classe.
Julien Yombouno
Les élèves en train de laver les mains avant d'entrer en classe.

Pour s’assurer de la réouverture sécurisée des écoles dans la région de Labé, du 29 juillet au 11 août 2020, une mission de l’UNICEF a visité 14 structures de l’éducation des préfectures de Mali et de Koubia, qui sont des préfectures très enclavées. Par exemple, il faut 4 heures en moyenne pour parcourir les 60 Km qui séparent Labé de Koubia. 

L’objectif était de faire le suivi, de l’effectivité de la distribution des kits et matériels de protection contre la COVID-19, mais aussi de la réouverture sécurisée des écoles. Les constats majeurs faits au cours de cette mission de terrain sont satisfaisants. 
En effet, les kits et les matériels tels que les affiches, les notes d’orientation, de même que les masques, thermo-flashs, entre autres, ont été distribués dans les écoles.

Dans l’ensemble des écoles visitées, l'on a noté quelques bonnes pratiques comme le port systématique de masques par les élèves, enseignants etc, mais également la bonne conservation et l’utilisation des thermo-flashs reçus de la période d’Ebola. Les campagnes de sensibilisation des communautés sur la COVID-19 sont organisées tous les mercredis et jeudis. À Koubia, la mission a pu également constater l’existence d’un cyber scolaire bien équipé et fonctionnel.

Les élèves en classe avec leurs masques
UNICEF Guinee/J.Yombouno
Les élèves en classe avec leurs masques

La pandémie de COVID-19 continue de sévir dans le pays et s’étend progressivement dans d’autres préfectures. C’est pourquoi lors de cette visite des recommandations ont été formulées par l’IRE, les DPE et l’UNICEF pour réussir la prochaine rentrée scolaire prévue le 01 septembre 2020.
Parmi ces recommandations l'on peut retenir, entre autres, l’augmentation du nombre de kits et de matériels de protection, le renforcement des mesures d’hygiène et de prévention dans les écoles avant le retour massif des enfants des classes intermédiaires.
Par ailleurs, la campagne de mobilisation, de sensibilisation et d’information sur la COVID-19 sera intensifiée, les modes de prévention en milieu scolaire renforcés, et enfin, il est important de doter les écoles de clôtures, de latrines séparées et de points d’eau pour faciliter l’hygiène et améliorer les conditions d’enseignement-apprentissage.

L’UNICEF attache du prix à l’éducation et à l’épanouissement des enfants, c’est pourquoi depuis la déclaration de l’état d’urgence sanitaire conduisant à la fermeture des écoles, l’organisation appuie le Ministère de l’Education Nationale et de l’Alphabétisation pour que les enfants, où qu’ils se trouvent, puissent poursuivre leur apprentissage malgré la COVID-19.