Coup d’envoi du 2ème tour de la Campagne nationale 2019 de la supplémentation en vitamine A

C’est dans la cour de la Mairie de la commune de Dixinn que le Ministère de la santé a, en présence des partenaires techniques et financiers, procédé au lancement du 2ème tour de campagne de distribution de la vitamine A et du Mébendazole

Ibrahima Sory Kaba
Plus de vitamine A et de mebendazole pour les enfants
 © UNICEF/ I.S. KABA
19 décembre 2019

Depuis 1999, la Guinée organise des campagnes de distribution de la vitamine A couplées aux Journées Nationales de vaccination (JNV) contre la poliomyélite. Cette approche a permis d’obtenir de très bons résultats (couverture > 90%) jusqu’en 2014. Malheureusement, depuis l’avènement de l’épidémie à virus Ebola en 2014 qui a eu pour conséquence la non organisation des JNV en 2014 et 2015, la couverture en vitamine A, a chuté en dessous de 80%.

C’est en vue d’améliorer la couverture de supplémentation en vitamine A des enfants de 6-59 mois, que le ministère de la santé et ses partenaires techniques et financiers, à savoir l'UNICEF avec l'appui de fonds du gouvernement canadien et HKI, ont joint leurs efforts pour organiser cette campagne de supplémentation en vitamine A.

La cérémonie a été présidée par Dr Bachir Kanté, Conseiller Chargé de mission du Ministre de la Santé, représentant le ministre de la santé, en présence du Dr Adama Ouedraogo, Chef Section Santé de l’UNICEF Guinée, Chef de file des partenaires techniques et financiers de la nutrition et de Moundjour Chérif, Chef de cabinet du gouvernorat de Conakry.

Après avoir souhaité la bienvenue aux délégations, Satènè Diallo, Conseiller Chargé de l’Éducation et de la Santé au Conseil municipal de la commune de Dixinn, dira que « c’est un honneur immense pour nous d’accueillir la cérémonie de lancement d’une si noble action qu’est celle de la lutte contre la cécité et les parasitoses intestinales. La commune de Dixinn, au vu de l’importance de cette campagne de supplémentation de la vitamine A et de Mebendazole, rassure qu’elle ne ménagera aucun effort pour la réussite de ladite campagne »

Plus de vitamine A et de mebendazole pour les enfants
 © UNICEF/ I.S. KABA
Satènè Diallo, Conseiller Chargé de l’Education et de la Santé au Conseil Municipal de la Commune de Dixinn

Dr Adama Ouedraogo, Chef section santé de l’UNICEF Guinée, a, en tant que Chef de file des partenaires techniques et financiers de la nutrition, témoigné de l’engagement de l’UNICEF à toujours œuvrer auprès du gouvernement pour le bien-être de la mère et de l’enfant en Guinée  « Cette campagne qui permet d’offrir une seconde dose de vitamine A aux enfants âgés de 6 à 59 mois est la manifestation concrète de votre engagement constant pour la résolution des questions essentielles de santé et de nutrition des populations. Le caractère préoccupant des questions de santé, de nutrition et d’alimentation de la mère et de l’enfant constitue toujours dans les pays en émergence un véritable problème de développement économique et social. Nous, les partenaires techniques et financiers, lançons solennellement un appel aux autorités à s’engager à faciliter l’accès aux ménages des équipes chargées d’administrer la vitamine A aux enfants ».

La supplémentation en vitamine A permet de réduire de 20 à 35 % la mortalité infanto-juvénile due à certaines maladies infectieuses et parasitaires. C’est pourquoi il est urgent pour le gouvernement et les partenaires techniques et financiers de la Guinée d’investir dans cette intervention de manière continue et durable.

Plus de vitamine A et de mebendazole pour les enfants
 © UNICEF/ I.S. KABA
Dr Adama Ouedraogo, Chef section santé de l’UNICEF Guinée

Avant de procéder au lancement du 2ème tour de la campagne de distribution de la vitamine A et du Mebendazole, Dr Bachir Kanté,  a, au nom du Ministre de la santé, Colonel Rémy Lamah, remercié les partenaires techniques et financiers pour leur appui sans relâche pour la santé de la mère et de l’enfant « Au cours de cette campagne, 2 374 608 enfants seront supplémentés en vitamine A et 2 318 450 enfants déparasités. J’invite les responsables sanitaires des régions, des préfectures et des communes de notre pays à redoubler d’efforts pour mettre en œuvre les autres volets des interventions à haut impact à savoir, les activités de routine et le renforcement de la surveillance active à tous les niveaux. J’exhorte aussi messieurs les gouverneurs, préfets, sous-préfets, les maires des communes, les ONGs locales, les médias, les leaders d’opinions. Toutes les personnes de bonnes volontés à être ambassadeur auprès des familles afin qu’elles fassent de cette activité un droit à la santé de leurs enfants et un devoir des agents de santé à satisfaire ce droit ».

Plus de vitamine A et de mebendazole pour les enfants
 © UNICEF/ I.S. KABA
Dr Bachir Kanté, Conseiller Chargé de mission du Ministre de la Santé

La promotion de la santé de la mère et de l’enfant est l’un des axes prioritaires du plan national du développement sanitaire du Ministère de la Santé et du plan stratégique multisectoriel de nutrition 2019-2023. Cette campagne s’étendra sur 4 jours allant du 19 au 22 Décembre 2019 dans les 38 districts sanitaires du pays.