Nous construisons un nouveau UNICEF.org et sommes en période de transition.
Merci pour votre patience – N’hésitez pas à nous rendre visite pour voir les changements mis en place.

Eau, assainissement et hygiène

WASH dans les situations d'urgence

Image de l'UNICEF
© UNICEF/UN012739/Sokhin
Le cyclone Winston de catégorie 5 est le plus puissant cyclone à avoir jamais touché les iles Fidji. Le cyclone, combiné à des vents d’une violence extrême, a touché près de 40% de la population.

L’eau et l’assainissement sont, avec la nourriture et un abri, les besoins humains les plus importants dans une situation d’urgence.

Privés d’eau, les gens meurent où sont forcés de partir à sa recherche. Dans les périodes de crise, les enfants sont plus susceptibles de tomber malades et de décéder après avoir contracté des maladies qui sont souvent causées par le manque d’assainissement, l’insuffisance d’eau salubre et une absence d’hygiène ; le danger d’épidémies de diarrhée, de choléra et d’autres graves pathologies est également très élevé.

L’UNICEF travaille à travers le monde dans les situations d’urgence pour fournir de l’eau propre, des toilettes d’une conception simple et pour encourager l’adoption de pratiques hygiéniques élémentaires. Au cours de la seule année 2015, les interventions d’urgence de l’UNICEF ont apporté de l’eau propre à 18 millions de personnes et un assainissement amélioré à 4 millions.

Le travail de l’UNICEF dans les situations d’urgence
L’UNICEF est aujourd’hui l’agence-chef de file dans le domaine des besoins en eau, en assainissement et en hygiène dans les situations d’urgence. Guidée par les « Principaux engagements pour les enfants en situation d'urgence », l’UNICEF continue à intervenir pour répondre directement aux situations d’urgence à travers le monde et coordonne les efforts des diverses agences dans le secteur EAH/WASH dans le cadre de l’organisation en « Groupes sectoriels ». Ces tâches vont de la planification de mesures de préparation aux situations d’urgence au travail de reconstruction dans la période qui suit celles-ci.

Les interventions d’urgence
Des enfants sont victimes de situations d’urgence dans le monde entier, et l’UNICEF y répond par un faisceau d’interventions sur l’eau, l’assainissement et l’hygiène. Les programmes d’intervention couvrent un éventail allant d’interventions rapides et limitées dans des situations d’extrême urgence – comme la distribution de comprimés pour la purification de l’eau et de trousses familiales pour l’approvisionnement en eau pendant les inondations et les séismes – à des interventions globales à long terme dans les situations d’urgence complexes, comme les activités de soutien à la planification et aux politiques publiques au Darfour et en République démocratique du Congo.

Planification de mesures de préparation aux situations d’urgence
Être préparé est un avantage crucial quand une catastrophe naturelle frappe dans des pays qui sont exposés à ces risques, et la planification des mesures de préparation aux situations d’urgence est un élément important du programme de soutien de l’UNICEF dans ce domaine.Ces préparatifs comprennent les activités suivantes :

  • Planification du déploiement d’un personnel d’urgence
  •  Pré-positionnement d’approvisionnements stratégiques
  •  Préparation de contrats pré-approuvés avec les partenaires de réalisation locaux (comme des entreprises propriétaires de camions-citernes pour le transport de l’eau) et les fournisseurs
  •  Mise au point à l’avance de mécanismes de coordination avec les partenaires gouvernementaux et les autres parties prenantes par le biais de la méthode des groupes sectoriels.

Les partenariats conclus de longue date par l’UNICEF avec des gouvernements font que l’organisation est souvent invitée à participer à la mise au point des plans nationaux de préparation aux situations d’urgence et aux politiques qui s’y rapportent.

Coordination des interventions d’urgence
L’UNICEF est l’agence-chef de file au niveau mondial dans le cadre de l’organisation en groupes sectoriels du Comité permanent inter-organisations (CPI/IASC). Lancée en 2005, cette méthode d’organisation permet de répondre aux carences dans les interventions et d’améliorer la qualité de l’aide humanitaire en renforçant les partenariats et la coordination entre les agences de l’ONU, la Croix-Rouge et le Croissant-Rouge, les organisations internationales et les ONG.

Dans les situations d’urgence où l’organisation en groupes sectoriels est utilisée, c’est à l’UNICEF de diriger les efforts de coordination au niveau national. Quand elle a été mise en place, cette organisation a amélioré avec succès la coordination et l’intervention d’urgence, et elle a éventuellement abouti à associer les partenaires dans des partenariats élargis pour une collaboration sur des programmes ne concernant pas les urgences.
 
L’échelle des programmes d’urgence EAH/WASH de l’UNICEF s’est élargie de manière importante au cours des années récentes et ils représentent aujourd’hui la moitié des sommes dépensées par l’UNICEF à travers le monde dans le secteur EAH/WASH.

RESSOURCES (en anglais)

UNICEF dans les situations urgences

 Le secteur EAH/WASH dans le Rapport annuel sur l’action humanitaire

Principaux engagements pour les enfants dans les situations humanitaires

CPI/IASC

Groupe catégoriel EAH/WASH

 

 

© © Source : enquêtes MICS et DHS dans 25 pays d’Afrique subsaharienne

 

 

Recherche