Nous construisons un nouveau UNICEF.org et sommes en période de transition.
Merci pour votre patience – N’hésitez pas à nous rendre visite pour voir les changements mis en place.

Eau, assainissement et hygiène

Hygiène

Image de l'UNICEF
© © UNICEF/UN09739/Ademuyiwa
Des représentants du Théâtre pour le changement social aident des enfants du quartier de Jamestowm, à Accra à se laver les mains lors d’une représentation sur la prévention d’Ebola et du Choléra, à Accra, au Ghana.

Un acte aussi simple que se laver les mains peut sauver des vies. Se laver les mains avec du savon à des moments cruciaux, comme après être allé aux toilettes ou avant de manger, peut avoir des effets positifs importants pour la santé des enfants. De bonnes habitudes d’hygiène réduisent l’incidence de maladies comme la pneumonie, le trachome, la gale, les infections cutanées et oculaires, et les maladies associées à la diarrhée comme le choléra et la dysenterie.

Des études montrent que se laver régulièrement les mains au savon peut réduire d’environ 50 % le nombre de cas de diarrhée, une maladie qui peut se révéler mortelle pour les enfants.

La clé pour améliorer les pratiques d’hygiène parmi les enfants est de promouvoir des changements de comportement à l’école et dans les communautés. L’UNICEF mène un certain nombre de campagnes qui visent à motiver, informer et éduquer les enfants relativement aux bonnes pratiques d’hygiène.

Le travail de l’UNICEF dans le domaine de l’hygiène
Les programmes de l’UNICEF contribuent à promouvoir le lavage des mains au savon et le changement des comportements en plaidant pour un financement accru des activités concernant l’hygiène, et pour l’inclusion des questions d’hygiène dans la politique et les stratégies des gouvernements. L’organisation apporte également son soutien aux campagnes sur le lavage des mains menées au niveau national et infra-national, entre autres en recrutant des décideurs en vue au niveau international et des célébrités comme avocats de la cause du lavage des mains.

L’UNICEF s’assure que tous les programmes EAH/WASH appliqués sur le terrain comprennent une forte composante sur l’hygiène, particulièrement les programmes d’urgence. Nous continuons à travailler à la mise au point de stratégies et d’outils pour encourager la promotion du lavage des mains par les agents de santé communautaires et les agents de proximité, et à collaborer avec les établissements scolaires pour faire des enfants eux-mêmes des ambassadeurs de la bonne hygiène et des agents de changement au sein de leurs familles et de leurs communautés.

L’hygiène et le changement des comportements
L’éducation et la communication sont des éléments importants de la promotion de l’hygiène, cependant une action éducative ne produit pas nécessairement à elle seule une amélioration des pratiques hygiéniques. La promotion des changements de comportement se fait par un processus graduel qui implique de collaborer étroitement avec les communautés concernées, d’étudier les croyances existantes, de définir des stratégies de motivation, de mettre au point des outils de communication adaptés et, finalement, d’encourager des avances concrètes vers des pratiques positives.

Les communautés concernées doivent pouvoir collaborer pleinement à ce processus à toutes ses étapes grâce à des méthodes participatives ; une attention spéciale doit être portée à l’exploitation des connaissances locales et à la promotion des pratiques traditionnelles positives.

Pour être rendu effectif, le changement de comportement doit se produire non seulement au niveau de la communauté, mais également parmi les décideurs.

La Journée mondiale du lavage des mains se tient le 15 octobre de chaque année

RESSOURCES

Partenariat mondial public-privé pour le lavage des mains

Fiche pratique sur le lavage des mains au savon (en anglais)

EAH/WASH à l’école (en anglais)


 

 

Recherche