Nous construisons un nouveau UNICEF.org et sommes en période de transition.
Merci pour votre patience – N’hésitez pas à nous rendre visite pour voir les changements mis en place.

Eau, assainissement et hygiène

Changement climatique

Image de l'UNICEF: Une femme déplacée par des inondations amène de l’eau dans l’endroit où elle s’est réfugiée, au Pakistan.
© UNICEF/UNI116369/Page
Une femme déplacée par des inondations amène de l’eau dans l’endroit où elle s’est réfugiée, au Pakistan. Les enfants sont les plus vulnérables aux maladies comme la diarrhée et le choléra dans les régions touchées par les inondations en raison de la perte d’accès aux services d’eau potable et d’assainissement.

Les changements climatiques représentent une nouvelle menace pour la survie et le développement des enfants. On estime qu’au cours des dix prochaines années, les changements climatiques et les phénomènes météorologiques extrêmes qui en résulteront vont avoir des conséquences négatives pour environ 175 millions d’enfants chaque année. Les crises chroniques et les catastrophes naturelles soudaines touchent les enfants de manière disproportionnée. Les enfants courent de plus grands risques d’en souffrir et sont particulièrement exposés à la maladie dans des situations où la sécurité d’accès à l’eau, à l’assainissement et à l’alimentation est menacée.

L’eau est au cœur des effets des changements climatiques
L’eau et les changements climatiques sont liés de manière inextricable, car les conséquences des changements climatiques se manifestent d’abord dans le domaine de l’eau : par des sécheresses, des inondations et des tempêtes. Ces catastrophes naturelles peuvent détruire les sources d’approvisionnement en eau et les toilettes, ou laisser dans leur sillage une eau contaminée, mettant ainsi en danger la vie de millions d’enfants. Sans eau propre, les enfants risquent de contracter des maladies comme la diarrhée qui tue déjà chaque jour plus de 800 enfants de moins de 5 ans.

Un grand nombre des régions les plus menacées par la sécheresse ou des inondations souffrent déjà de faibles niveaux d’accès à l’eau et à l’assainissement, et les 60 millions d’enfants qui y vivent sont en conséquence extrêmement vulnérables. Pour faire face à ces changements climatiques, il nous faut élargir équitablement l’accès à des sources d’eau durables et à un assainissement amélioré, de façon à ce qu’en période de crise comme en période de stabilité, chaque enfant se voit accorder une chance de survivre et de grandir.

 Le programme Eau, assainissement et hygiène de l’UNICEF (EAH/WASH) a déjà recours à des solutions innovantes, comme l’utilisation de pompes hydrauliques fonctionnant à l’énergie solaire et la collecte des eaux de pluie, afin de réduire les effets des changements climatiques pour les enfants et pour protéger leur avenir.

Le travail de l’UNICEF dans le domaine des changements climatiques et le secteur EAH/WASH
Le programme EAH/WASH de l’UNICEF aborde la question des changements climatiques d’une manière innovatrice – en mettant au point des infrastructures conçues pour résister aux phénomènes météorologiques extrêmes et en préparant les communautés à faire face aux catastrophes naturelles, ainsi qu’en enseignant aux enfants à plaider pour que leur avenir soit assuré.

L’UNICEF travaille à recueillir au niveau local et national des données factuelles permettant d’identifier les risques dans le secteur EAH/WASH, de procéder à leur évaluation et d’intégrer ensuite des mesures d’adaptation dans les programmes existants.

Nous continuons à faire la promotion de changements de comportement pour améliorer la conservation de l’eau et à soutenir l’adoption de mesures de protection créant un environnement dynamisant. Grâce à l’utilisation de nouvelles technologies de repérage cartographique des sources d’eau, l’UNICEF peut procéder à des forages plus efficaces pour trouver de l’eau, permettant ainsi une meilleure adaptation aux effets des changements climatiques.

L’UNICEF s’efforce d’améliorer ses partenariats avec les organismes de recherche locaux, les autres agences de l’ONU comme le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) et le Programme des Nations Unies pour l’environnement (PNUE), ainsi qu’avec les agences et organismes gouvernementaux nationaux dotés de responsabilités transversales.


 

 

Recherche