Gros plan : Combler le fossé éducatif au Viet Nam

Une expérience en matière d’éducation accessible à tous menée au Viet Nam depuis 2007, année où le pays a signé la Convention relative aux droits des personnes handicapées, est en cours de généralisation afin de promouvoir l’équité d’accès à la scolarisation pour les enfants avec ou sans handicap.

La généralisation de ce programme se justifie par un écart important en matière d’accès : le taux de scolarisation atteint en effet le chiffre impressionnant de  97 % chez l’ensemble des enfants d’âge de l’école primaire en 2009, mais il chute à seulement 67 % chez les enfants handicapés. Les décideurs et les professionnels du secteur ont considéré que les enfants handicapés auraient tout intérêt à être mieux préparés à la scolarisation classique et que pour combler cet écart, il fallait que les écoles encouragent davantage la participation et l’apprentissage des enfants présentant des handicaps divers. Les actions à mettre en place sont notamment l’élimination des obstacles physiques, la refonte des programmes d’enseignement, ainsi qu’une formation spécialisée à l’intention des enseignants. 

Un centre de ressources sur l’éducation accessible à tous a ainsi été créé dans la province de Da Nang afin de fournir un soutien éducatif aux enfants handicapés et de renforcer les capacités des enseignants à travailler avec ces enfants. Grâce à une étroite collaboration avec l’institut local de formation des enseignants, les futurs enseignants bénéficient de sessions de formation spécifiques et de stages préparatoires à l’emploi. Le centre pilote également l’élaboration de programmes d’enseignement adaptés et son personnel, pluridisciplinaire, propose dans les mêmes locaux des prestations de santé ou autres services à la communauté.

Les enfants accueillis par le centre sur recommandation d’un médecin bénéficient d’une évaluation et de prestations adaptées à leurs besoins individuels. Le personnel du centre évalue les enfants afin de déterminer les modalités d’accueil permettant de répondre aux mieux à leurs besoins, soit dans le cadre du réseau existant d’écoles classiques accessibles, soit grâce à d’autres dispositifs tels que la scolarisation spécialisée ou la formation professionnelle assurée par le centre.

Le nombre d’enfants bénéficiant des prestations du centre de Da Nang augmente régulièrement chaque année et était de 164 en 2011-2012. Près de 30 % des enfants bénéficient d’une prise en charge précoce pour des pathologies telles que l’autisme et environ un sur quatre bénéficie d’une préparation à l’accueil dans un établissement scolaire classique accessible. Depuis 2007, entre 15 et 20 % des enfants pris en charge par le centre ont pu être scolarisés dans des écoles classiques.

La loi sur les personnes handicapées entrée en vigueur au Viet Nam en 2011 encourage la création de nouveaux centres de ressources sur l’éducation accessible à tous. Le Ministère de l’éducation et de la formation prévoit l’ouverture d’au moins un centre dans chacune des provinces du pays d’ici 2020. Le programme en cours de déploiement vise à la mise en place de huit centres (un par région du pays) totalement opérationnels. Les progrès réalisés à ce jour ont toutefois été limités notamment par une pénurie d’enseignants et de personnel formés à la prise en charge des enfants handicapés.

L’expérience du centre de Da Nang met en évidence les éléments essentiels à la réussite de projets de ce type : un engagement vigoureux et une coordination rigoureuse de la part des autorités nationales et locales et de leurs partenaires internationaux, une approche multisectorielle visant à éviter l’éparpillement des programmes et des services, et un appui technique et un soutien à l’évolution professionnelle pour les enseignants et le personnel.

Bibliographie :

Fonds des Nations Unies pour l’enfance, « An Analysis of the Situation of Children in Viet Nam 2010 », UNICEF, 2010. 

Ministère vietnamien du travail, des personnes handicapées et des affaires sociales (MOLISA) et Fonds des Nations Unies pour l’enfance, « Creating a Protective Environment for Children in Viet Nam: An assessment of child protection laws and policies, especially children in special circumstances in Viet Nam », MOLISA et UNICEF, Hanoi, 2009.

x Faire un don
Merci de confirmer votre pays et nous vous redirigerons vers la page de don approppriée
Localisation: