Le progrès des nations: Indicateurs sociaux


Objectifs 1995 - bilan

Les conférences de l'Organisation des Nations Unies ne produisent-elles que des mots et des promesses vite oubliés? des buts et des objectifs qui ne seront jamais atteints?

En 1990, le Sommet mondial pour les enfants a réuni au siège de l'ONU à New York des dirigeants du monde entier pour discuter de nouveaux moyens de protéger les enfants contre la malnutrition, l'analphabétisme et la maladie.

Une déclaration a été publiée, des objectifs fixés, un plan d'action établi. Et depuis?

Voici un rappel des objectifs pour 1995, avec pour chacun un résumé préliminaire des réalisations (les données relatives à 1995 manquent pour de nombreux pays).

1. Objectif: porter la couverture vaccinale à 80 % au moins dans tous les pays.

En 1994, ce taux avait été atteint dans 108 pays; 15 pays seulement ont régressé dans les années 90. L'objectif de l'an 2000 - une couverture vaccinale de 90 % - a été réalisé dans 45 pays. Tous les chiffres se rapportent au DTC3.

2. Objectif: éliminer le tétanos néonatal.

L'OMS s'attend à constater, au reçu des données pour 1995, que plus de 100 pays en développement auront atteint l'objectif (défini comme moins d'un cas de tétanos néonatal pour 1000 naissances vivantes).

3. Objectif: réduire le nombre de cas de rougeole et de décès par rougeole.

Toute quantification est impossible car il n'a pas été établi de chiffres de départ fiables, mais le taux de vaccination antirougeoleuse a maintenant atteint 79 % pour l'ensemble du monde en développement et la plupart des pays ont probablement réduit de 90 % le nombre des cas et des décès par rapport aux niveaux d'avant la vaccination.

4. Objectif: éradiquer la poliomyélite.

L'éradication a été certifiée dans 24 pays. Par ailleurs, la transmission a probablement cessé dans 57 pays, et chuté à des niveaux très faibles dans 28 autres. Le total annuel des cas est maintenant inférieur à 100 000, contre plus de 400 000 en 1980 et près de 200 000 en 1990.

5. Objectif: porter à 80 % le recours à la thérapie par réhydratation orale.

Il ressort des données de 60 pays que le recours à la thérapie par réhydratation orale (pour prévenir ou traiter la déshydratation due à la diarrhée) atteint approximativement les 60 %.

6. Objectif: favoriser l'allaitement au sein.

Plus de 4000 hôpitaux appliquent les directives OMS/UNICEF sur l'allaitement au sein et ont été déclarés «amis des bébés». Plus de 100 gouvernements ont pris des mesures pour empêcher la distribution gratuite ou à prix réduit de substituts du lait maternel.

7. Objectif: éliminer les carences en vitamine A.

Assurer à 80 % au moins des enfants au-dessous de deux ans un apport suffisant de vitamine A est l'objectif que 17 pays étaient en passe de réaliser en 1995. Des programmes à grande échelle sont appliqués dans 24 autres pays, mais il reste 35 pays qui ne prennent aucune mesure.

8. Objectif: procéder à l'iodation universelle du sel.

On estime que 60 % de la population des pays en développement où la carence en iode posait un problème consomment aujourd'hui du sel iodé. Par rapport à 1990, il y aurait 1,5 milliard de personnes de plus à utiliser du sel iodé en 1995.

9. Objectif: éliminer la maladie due au ver de Guinée.

On pense que l'objectif a été atteint dans tous les pays concernés à l'exception de ceux touchés par la guerre, civile ou autre. A la fin des années 80, quelque 3,5 millions de personnes étaient affectées -- un chiffre qui est tombé en 1995 aux environs de 110 000.

10. Objectif: obtenir la ratification universelle de la Convention relative aux droits de l'enfant.

A la fin février 1996, la Convention avait été ratifiée par 187 Etats sur 193.



[Table des matières] - [Haut de la page] - [Page suivante]