Le progrès des nations: Le monde industrialisé


Le suicide des jeunes

Selon les derniers chiffres publiés par l'OMS, on compterait presque quatre fois plus de suicides de garçons que de filles chez les jeunes des pays industrialisés.

Le taux annuel reste relativement bas -- inférieur à 15 pour 100 000 jeunes garçons -- au Japon et dans la plupart des pays de l'ouest et du sud de l'Europe. Les taux les plus élevés -- supérieurs à 30 pour 100 000 -- se rencontrent en Fédération de Russie, Finlande, Lettonie, Lituanie et Nouvelle-Zélande.

Une étude menée en 1994 au Canada par le Groupe de travail sur le suicide a rattaché le suicide des jeunes à des facteurs tels que violences sexuelles et émotionnelles, stress, grossesse non désirée, problèmes relatifs aux tendances sexuelles, chômage, emprisonnement, fugue.

Indices

Décès consécutifs au suicide ou à des blessures auto-infligées, pour 100 000 jeunes de 15 à 24 ans, 1991-1993

HommesFemmesRatio H/F
(arrondi)
Grèce 3,80,85
Portugal 4,32,02
Italie 5,71,64
Espagne 7,12,23
Pays-Bas 9,13,82
Suède 10,06,71
Japon 10,14,42
Israël 11,72,55
Royaume-Uni 12,22,35
Allemagne 12,73,44
Danemark 13,42,36
France 14,04,33
Bulgarie 15,45,63
R. tchèque 16,44,34
Pologne 16,62,57
Ukraine 17,25,33
Hongrie 19,15,53
Autriche 21,16,53
Irlande 21,52,011
Etats-Unis 21,93,86
Bélarus 24,25,25
Canada 24,76,04
Suisse 25,04,85
Australie 27,35,65
Norwège 28,25,25
Estonie 29,710,63
Finlande 33,03,210
Lettonie 35,09,34
Slovénie 37,08,44
Nlle-Zélande 39,96,26
Féd. de Russie 41,77,95
Lituanie 44,96,77


Dans certains pays, il peut y avoir sous-déclaration du fait des préjugés religieux ou sociaux contre le suicide.

SOURCE: OMS, Annuaire de statistiques sanitaires mondiales, 1993 et 1994, 1994 et 1995.



[Table des matières] - [Haut de la page] - [Page suivante]