Le progrès des nations: Le monde industrialisé

Les enfants mal protégés aux Etats-Unis

Selon une récente enquête du Luxembourg Income Study, toutes les autres nations industrialisées font plus d'efforts que les Etats-Unis pour tirer leurs enfants de la pauvreté.

Si l'on ne tient pas compte des taxes et transferts, on trouverait qu'aux Etats-Unis comme en France, 25 % des enfants vivent dans la pauvreté. Mais les mesures appliquées par le gouvernement français font tomber cette proportion à 6,5 %, alors que celles du gouvernement américain ne l'abaissent qu'à 21,5 %.

Dans 11 des 18 pays concernés par l'enquête, les mesures prises par le gouvernement réduisent de moitié au moins la pauvreté chez les enfants. Huit nations -- l'Autriche, la Belgique, le Danemark, la Finlande, le Luxembourg, la Norvège, la Suède et la Suisse -- ont réussi à en maintenir le taux au-dessous de 5 %.

L'enquête a fixé comme seuil de pauvreté un revenu correspondant à 50 % du revenu médian du pays, après prise en compte des taxes et des prestations sociales, à l'exclusion des avantages en nature tels que le paiement des soins de santé et les allocations préscolaires.

C'est aux Etats-Unis que la proportion d'enfants au-dessous du seuil de pauvreté est la plus grande, dépassant 20 %. Seules quatre autres nations -- l'Australie, le Canada, l'Irlande et Israël -- ont des taux supérieurs à 10 %.

Il est difficile de suivre l'évolution de la pauvreté dans le temps, car peu de pays publient régulièrement des statistiques à ce sujet. Dans la plupart des nations industrialisées, la situation semble être restée stable, ou s'être peu dégradée, ces vingt dernières années. L'enquête a noté de «légers signes d'amélioration» au Canada, qui a augmenté les prestations versées, et en Suède, où ce type de dépenses a toujours été élevé.

En revanche, la situation des enfants a nettement empiré au cours des années 80 aux Etats-Unis, en Israël et au Royaume-Uni. En 18 ans, de 1969 à 1986, le pourcentage d'enfants vivant dans la pauvreté a presque doublé au Royaume-Uni, passant de 5,3 % à 9,9 %; dans le même temps, il passait aux Etats-Unis de 13,1 % à 22,9 %.

Le Luxembourg Income Study n'a pas encore publié les mises à jour 1990 pour Israël et le Royaume-Uni, mais les dernières données concernant les Etats-Unis font penser que la détérioration pourrait se ralentir.

SOURCE: Lee Rainwater et Timothy M. Smeeding, «Doing Poorly: The Real Incom of American Children in a Comparative Perspective», in Luxembourg Income Study, Working Paper No.127, August 1995. Seuil de pauvreté: 50 % du revenu médian du pays après prise en compte des taxes et transferts.



[Table des matières] - [Haut de la page] - [Page suivante]