Le progrès des nations: Avant-propos


Avant-propos

Le progrès des nations 1996 fait le point sur la santé, la nutrition et l'éducation des enfants. Il évalue non seulement les succès ou les reculs dans certains domaines clés du bien-être humain, mais aussi l'investissement global des pays dans leur avenir.

L'édition de cette année expose bon nombre de points inquiétants, comme par exemple les taux extraordinairement élevés de malnutrition des enfants dans certaines régions, ou l'ampleur de la mortalité et de la morbidité maternelles dans les pays qui manquent de services obstétricaux d'urgence.

Mais on trouvera aussi dans ces pages le récit des progrès constants dans la réduction des maladies et des décès chez l'enfant, dans l'amélioration graduelle des niveaux nutritionnels de la plupart des pays, et dans l'augmentation régulière de la scolarisation des garçons et des filles.

Ce sont des causes auxquelles l'Organisation des Nations Unies consacre depuis de nombreuses années beaucoup de temps, de travail et de moyens. Le monde est donc en droit de s'informer des résultats.

Le progrès des nations 1996 apporte les réponses. Malgré les déceptions, malgré les problèmes persistants, ce rapport montre clairement que des progrès sont accomplis sur de nombreux fronts dans de nombreux pays. Ce compte rendu annuel du progrès des hommes est une histoire qu'il faut raconter et qui mérite d'être écoutée.

Boutros Boutros-Ghali
Secrétaire général de l'Organisation
des Nations Unies




[Table des matières] - [Haut de la page] - [Page suivante]