Information
En Bref
Page d'accueil| Activités de l'UNICEF | Dossiers | Information et publications | Cartes de vœux, cadeaux et dons | Coin des médias | La voix des jeunes | A propos de l'UNICEF

UNICEF : la prostitution enfantine doit s'arrêter

Jeudi 20 janvier 2000 : Mme Bellamy, Directrice générale de l'UNICEF, a aujourd'hui vivement insisté sur le peu de cas qu'il est fait des droits de l'homme, un non-respect qui serait à la base du problème du trafic généralisé, très souvent à des fins d'exploitation sexuelle, des femmes et des enfants.

S'adressant aux participants du Symposium Asie-Pacifique sur le trafic des personnes à Tokyo, elle a rappelé que ce problème est désormais d'ampleur mondiale, mais que l'on trouve les pires formes de ce phénomène en Asie, où plus d'un million de personnes sont victimes chaque année de ce type d'exploitation.

« Le trafic des enfants, et particulièrement celui à des fins d'exploitation sexuelle, est devenu une industrie à l'échelle de la planète brassant plusieurs milliards de dollars » a par ailleurs souligné Mme Bellamy en s'adressant aux représentants des gouvernements et de la société civile réunis en colloque afin de déterminer des stratégies et trouver des solutions à ce problème. « Les garçons et les filles sont souvent des cibles toutes choisies pour l'exploitation sexuelle et les groupes ayant un niveau de vie très bas, comme par exemple les minorités et les réfugiés, ou appartenant aux milieux défavorisés sont souvent, dans ces cas-là, les plus vulnérables ».

Mme Bellamy a noté que le trafic illicite des personnes avait augmenté du fait de l'usage qu'il a été fait sur l'Internet de la pornographie impliquant des enfants, et parce que le faible coût de la connexion à ce réseau a permis la publicité sur le commerce sexuel, et partant a exacerbé le tourisme sexuel et la pédophilie. La plupart de ces activités ont été très clairement frappées d'interdiction par de nouvelles dispositions législatives nationales. Toutefois, Mme Bellamy a prié les gouvernements de faire face à ce grave problème au travers, à la fois, d'un renforcement du droit et d'une éducation appropriée à l'attention des parents afin qu'ils protègent leurs enfants de ceux qui pourraient leur nuire.

«La société devrait tirer profit de la mondialisation par les énormes opportunités découlant du commerce international des biens et des services. Mais aucunement par le fait d'un accroissement du commerce de l'être humain», a-t-elle encore ajouté.

« Au lieu de cela, nous voyons pas moins de 10 000 jeunes filles et jeunes femmes, arrivant en Thaïlande des pays limitrophes les plus pauvres et qui finalement échouent dans le “commerce sexuel“. Nous pensons que de cinq à sept mille jeunes Népalaises sont l'objet chaque année d'un trafic, traversent la frontière indienne et se retrouvent pour la plupart d'entre elles à travailler dans l'industrie du sexe, à Bombay et à New Delhi ».

« Un trafic si apparemment lié à la prostitution ne doit échapper à l'attention des responsables du droit tant au niveau local qu'au niveau national. Et j'invite les gouvernements des pays de cette région, et les autres également, à renforcer leurs capacités en matière de législation nationale et à respecter leurs obligations vis-à-vis de la Convention relative aux droits de l'enfant » a fait remarquer Mme Bellamy. Elle a indiqué que tous les pays de la Région Asie-Pacifique ont ratifié cette convention internationale, ayant force de droit et qui traite notamment de la protection de l'enfant contre toutes les formes d'exploitation commerciale sexuelle ».

On a pu démontrer, grâce à l'expérience de l'UNICEF dans différents pays asiatiques, que l'exploitation sexuelle des enfants a d'énormes conséquences sur leur vie, en laissant quelquefois des séquelles permanentes. Le développement normal, tant émotionnel, physique que sexuel, en est de fait retardé. La confiance en soi , tout comme sa propre estime, sont également affectées. Les enfants victimes de l'exploitation sexuelle sont particulièrement vulnérables et exposés aux effets de la violence physique et verbale, des drogues et des infections sexuellement transmissibles.

Mme Bellamy a par ailleurs précisé qu'il n'y avait pas de solutions toutes faites, simples. La société doit reconnaître que les racines du problème de la prostitution résident souvent dans la discrimination contre les minorités, dans le traitement inégal fait aux femmes et aux jeunes filles et aussi dans les politiques économiques qui entravent l'accès généralisé à l'éducation et à la protection juridique.

Elle a salué la récente adoption par le Japon de nouvelles lois définissant les sanctions envers les personnes impliquées dans la prostitution et la pornographie enfantines, comportant également des peines pour ceux qui se seraient livré à l'enlèvement et au trafic d'enfants à des fins d'exploitation sexuelle. Cette série de lois protège également les enfants victimes d'abus sexuels et vise à informer et sensibiliser à la fois les personnalités officielles et le grand public sur l'importance des droits de l'enfant.

Elle a par ailleurs tenu à saluer les signes d'une évolution encouragante dans le domaine de la lutte contre le trafic des enfants, tant en Inde, au Népal et au Bangladesh qu'au Pakistan et au Sri Lanka. Avec notamment la création et la mise en place d'instruments pertinents dans le domaine de la protection des droits de l'enfant, des mesures de réforme du système de justice pour enfants, la formation en ce sens du personnel des services de police et de justice, ainsi que des mesures de répression à l'encontre de ceux qui se livrent à l'exploitation sexuelle des enfants.

L'UNICEF s'est engagé de manière très active dans des activités de plaidoyer en Chine ainsi qu'au Viet Nam et au Cambodge, deux pays où le “Conseil national des enfants” a lancé un plan quinquennal visant à combattre l'exploitation sexuelle des enfants et la prostitution enfantine.

Veuillez envoyer vos commentaires ou demandes d'information par courrier électronique à media@unicef.org, sous la référence CF/DOC/PR/2000/05


Page d'accueil | Activités de l'UNICEF | Dossiers | Information et publications | Cartes de vœux, cadeaux et dons | Coin des médias | La voix des jeunes | A propos de l'UNICEF