Nous construisons un nouveau UNICEF.org et sommes en période de transition.
Merci pour votre patience – N’hésitez pas à nous rendre visite pour voir les changements mis en place.

Centre de presse

Communiqué de presse

Les pays riches en difficulté pour satisfaire leurs engagements envers les enfants, selon un nouveau rapport

Les pays riches en difficulté pour satisfaire leurs engagements envers les enfants, selon un nouveau rapport

© UNICEF/UNI173330/Pirozzi
Walid Mechrhale, 14 ans , se tient devant le centre pour jeunes de Alkadia, dans la ville deTurin en Italie.

FLORENCE/NEW YORK, le 15 juin 2017 – Un enfant sur cinq dans les pays à revenu élevé vit dans une pauvreté de revenu relative et un sur huit en moyenne est confronté à l'insécurité alimentaire, selon le dernier bilan publié par le Centre de recherche Innocenti de l'UNICEF.
 
Construire l'avenir : Les enfants et les objectifs de développement durables dans les pays riches est le premier rapport qui évalue la situation des enfants dans 41 pays à revenu élevé par rapport aux objectifs de développement durables (ODD) identifiés comme les plus importants pour le bien-être des enfants. Le rapport classe les pays en fonction de leur performance et détaille les défis auxquels les économies avancées sont confrontées dans la réalisation de leurs engagements pour les enfants ainsi que les possibilités qui leur sont offertes.
 
« Le Bilan 14 rappelle que même dans les pays à revenu élevé, les progrès ne bénéficient pas à tous les enfants », a déclaré Sara Cook, Directrice du Centre de recherche Innocenti de l'UNICEF. « Des revenus plus élevés n’entraînent pas automatiquement de meilleurs résultats pour tous les enfants, et peuvent même creuser les inégalités. Les gouvernements de tous les pays doivent agir pour réduire les écarts et progresser pour atteindre les ODD en faveur des enfants. »

Parmi les principaux résultats sur une sélection d'indicateurs des ODD en faveur des enfants et des adolescents dans les pays riches, on peut noter :

  • Mettre fin à la pauvreté : En moyenne, un enfant sur cinq dans les pays à revenu élevé vit dans une pauvreté de revenu relative, mais il existe de grandes variations, d’un enfant sur 10 au Danemark, en Islande et en Norvège, à un sur trois en Israël et en Roumanie.
  •  Éradiquer la faim : En moyenne, un enfant sur huit dans les pays à revenu élevé est confronté à l'insécurité alimentaire, et cela peut aller jusqu'à un sur cinq au Royaume-Uni et aux États-Unis et un sur trois au Mexique et en Turquie.
  • Garantir une bonne santé : La mortalité infantile a fortement baissé dans la plupart des pays et les taux de suicide chez les adolescents, de natalité chez les adolescentes et d'ivresse diminuent. Cependant, un adolescent sur quatre signale au moins deux problèmes de santé mentale plus d'une fois par semaine.
  • Garantir une éducation de qualité : Même dans les pays les plus performants, comme le Japon et la Finlande, environ un cinquième des enfants de 15 ans ne possèdent pas le niveau de compétence minimum en lecture, mathématiques et sciences.
  •  Parvenir à l'égalité entre les sexes : En moyenne, 14 % des adultes interrogés dans 17 pays riches pensent que les garçons mériteraient un accès prioritaire aux études universitaires et dans la majorité de ces pays, la croyance est plus forte chez les hommes.

En classant 41 pays, le tableau jette une lumière favorable sur les pays qui se positionnent fréquemment en haut du classement des comparaisons récentes pour le développement des adultes et des enfants – les pays nordiques, l'Allemagne et la Suisse – et moins favorable sur les pays aux revenus moins élevés du groupe, comme la Roumanie, la Bulgarie et le Chili. Pourtant, si l’on regarde de plus près, on observe une marge de progression générale car, pour au moins deux objectifs, tous les pays se situent au milieu ou dans le dernier tiers.
 
Pour certains indicateurs – inégalité de revenu, obésité et problèmes de santé mentale auto-déclarés chez les adolescents – les tendances sont sources d'inquiétude pour une majorité de pays riches. Dans deux pays étudiés sur trois, les foyers avec enfants les plus pauvres sont désormais plus éloignés de la moyenne qu'en 2008. Le taux d'obésité chez les 11-15 ans et le taux d'adolescents signalant deux problèmes de santé mentale ou plus par semaine est en augmentation dans la majorité des pays.
 
Bien que de nombreux pays aient enregistré des progrès sur plusieurs indicateurs, il existe toujours des écarts importants entre eux dans d'autres domaines. Les niveaux de revenu national ne suffisent pas à expliquer toutes ces différences : par exemple, la Slovénie est mieux classée que des pays beaucoup plus riches sur plusieurs indicateurs, alors que les États-Unis se situent en 37ème position sur 41 au classement général.
 
À partir des résultats présentés dans le Bilan 14, l'UNICEF appelle les pays à revenu élevé à prendre des mesures dans cinq domaines stratégiques :

  • Placer les enfants au cœur de progrès durables et équitables – Améliorer le bien-être de tous les enfants aujourd'hui est essentiel pour atteindre l'équité et la durabilité.
  • Ne laisser aucun enfant de côté – Les moyennes nationales cachent souvent des inégalités extrêmes et les nets désavantages que subissent les groupes au bas de l'échelle.
  • Améliorer la collecte de données comparables – En particulier sur la violence envers les enfants, le développement de la petite enfance, les migrations et l’égalité des sexes.
  • Utiliser les classements pour aider à adapter les réponses de politique aux contextes nationaux – Aucun pays ne réussit dans tous les indicateurs du bien-être des enfants et tous les pays rencontrent des problèmes pour réaliser au moins certaines cibles des ODD visant les enfants.
  •  Respecter leur engagement en faveur du développement durable – Le cadre global des ODD engage tous les pays dans un effort mondial.

###

Note aux rédactions :

Construire l'avenir est la 14ème édition du Bilan produit par le Centre de recherche Innocenti de l'UNICEF. Ce rapport se concentre sur les dix ODD considérés comme les plus pertinents pour le bien-être des enfants. Il se fonde sur des sources de données comparables pour 25 indicateurs spécialement sélectionnés pour évaluer la situation des enfants dans des pays à revenu élevé. Un classement composite résume les résultats de 41 pays de l'Union européenne et de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), à travers toute une gamme d'indicateurs.

Pour télécharger le rapport dans son intégralité : www.unicef-irc.org

Pour télécharger le contenu presse et multimédia : http://uni.cf/2r9epvf

À propos de l’UNICEF

L’UNICEF promeut les droits et le bien-être de chaque enfant, dans tout ce que nous faisons. Nous travaillons dans 190 pays et territoires du monde entier avec nos partenaires pour faire de cet engagement une réalité, avec un effort particulier pour atteindre les enfants les plus vulnérables et marginalisés, dans l’intérêt de tous les enfants, où qu’ils soient. Pour plus d'informations sur l'UNICEF et son travail : https://www.unicef.org/fr

Suivez-nous sur Twitter et Facebook

Pour plus d’informations, veuillez contacter :
Dale Rutstein, UNICEF Florence, tél : +39-3357582585, drutstein@unicef.org
Patrizia Faustini, UNICEF Florence, tél : +39-0552033253, pfaustini@unicef.org
Christophe Boulierac, UNICEF Genève, tél : +41-799-639-244, cboulierac@unicef.org
Helen Wylie, UNICEF New York, tél : +1 917 244 2215, hwylie@unicef.org


 


 

 

 

Recherche