Nous construisons un nouveau UNICEF.org et sommes en période de transition.
Merci pour votre patience – N’hésitez pas à nous rendre visite pour voir les changements mis en place.

Centre de presse

Communiqué de presse commun

Bangladesh : seconde plus grande campagne mondiale de vaccination orale contre le choléra dans les camps de Rohingyas

Communiqué de presse commun de l'UNICEF et de l'OMS

© UNICEF/WHO

Cox’s Bazar, Bangladesh, le 10 octobre 2017 – Une campagne de vaccination contre le choléra de très grande ampleur a débuté aujourd’hui près de Cox’s Bazar, au Bangladesh, pour protéger les réfugiés rohingyas récemment arrivés et les communautés hôtes de cette maladie diarrhéique potentiellement mortelle. Deux cents équipes de vaccination mobiles administreront neuf cent mille doses de vaccins, faisant de cette opération la deuxième plus grande campagne mondiale de vaccination orale.

La campagne, dirigée par le Ministère de la santé et soutenue par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) et l’UNICEF, se déroule à Ukhiya et Teknaf où plus d’un demi-million de personnes sont arrivées depuis le mois d’août. Leur nombre s’ajoute à celui des réfugiés déjà sur place qui vivent dans des installations et des camps de fortune.

La première phase de la campagne cible 650 000 personnes âgées d’un an et plus. La deuxième phase débutera le 31 octobre et ciblera 250 000 enfants âgés d’un à 5 ans. Ils recevront une dose supplémentaire de vaccin pour une protection accrue.

« Il s’agit de la seconde plus grande campagne de vaccination orale dans le monde après celle d’Haïti en 2016. Le choléra est une maladie dangereuse, surtout pour les enfants qui vivent dans des zones surpeuplées et dans des conditions insalubres. La prévention est essentielle », affirme Édouard Beigbeder, Représentant de l’UNICEF au Bangladesh.

Cette dernière semaine, au moins 10 292 cas de diarrhée ont été signalés et traités dans les campements. L’OMS a mis en garde contre le risque d’une épidémie de choléra.

L’UNICEF et l’OMS appuient le Ministère de la santé dans ses opérations de planification, de distribution, de formation des bénévoles, de gestion des coûts et de suivi de la campagne.

« La vaccination d’urgence sauve des vies. Le risque de choléra est manifestement présent et la prise de mesures concrètes est nécessaire. L’OMS s’engage à mobiliser toutes ses ressources techniques et opérationnelles pour soutenir le Ministère et ses partenaires afin de protéger et assurer la santé de cette population très vulnérable », a déclaré le Docteur N. Paranietharan, Représentant de l’OMS au Bangladesh.

Cent cinquante équipes à Ukhiya et 55 à Teknaf – chacune comptant cinq membres – ont été déployées pour vacciner les populations ciblées.

Même si la vaccination contre le choléra peut sauver des vies, elle ne remplace pas les mesures traditionnelles de contrôle de la maladie telles que l’accès à l’eau potable, des services d’assainissement adéquats et de bonnes pratiques d’hygiène.

Afin de répondre aux besoins actuels en eau, en assainissement et en hygiène, l’UNICEF se prépare à renforcer ses interventions et sa communication et prépositionne du matériel essentiel pour prendre en charge les cas présumés de choléra.

L’OMS surveille la qualité de l’eau, collabore avec le Département de la santé publique pour accroître la capacité du laboratoire local et a mis en place un système de surveillance permettant une alerte et une intervention rapides en cas d’urgence. Elle a également prépositionné du matériel de survie afin d’apporter une réponse rapide en cas d’épidémie. Enfin, l’OMS a appuyé le Ministère dans l’installation de centres de traitement contre la diarrhée, entre autres mesures concrètes.


###

Note aux rédacteurs :

Photos et vidéos disponibles ici

À propos de l’UNICEF

L’UNICEF travaille dans certains des endroits les plus inhospitaliers du monde pour atteindre les enfants les plus défavorisés. Dans 190 pays et territoires, nous travaillons pour chaque enfant, chaque jour, partout, afin de construire un monde meilleur pour tous. Pour plus d’informations sur l’UNICEF et son travail : www.unicef.org/fr

Suivez l’UNICEF sur Twitter et Facebook.

Pour plus d’informations, veuillez contacter :
Jean Jacques Simon, UNICEF Bangladesh, jsimon@unicef.org, +880 01713043478
AM Sakil Faizullah, UNICEF Bangladesh, asfaizullah@unicef.org +880 1713 049900
Faria Selim, UNICEF Bangladesh, fselim@unicef.org +880 1817 586 096
Christophe Boulierac, Porte-parole de l'UNICEF à Genève, cboulierac@unicef.org, +41 799639244
Joe English, UNICEF New York, jenglish@unicef.org +1 917 893 0692
Michael Vurens van Es, OMS, Cox’s Bazar, Bangladesh, vurensm@who.int +880 1730 032 329
Shamila Sharma, OMS Bureau régional Asie du Sud-Est, sharmasha@who.int +91 9818287256

 

 


 

 

 

Recherche