Nous construisons un nouveau UNICEF.org et sommes en période de transition.
Merci pour votre patience – N’hésitez pas à nous rendre visite pour voir les changements mis en place.

Centre de presse

L’UNICEF dans les situations d’urgence

Directeur général de l'UNICEF

Rejoignez la conversation

Recevez les communiqués de presse UNICEF

Communiqués de presse

Tous les communiqués de presse par date, sujet, region.

Déclaration de Geert Cappelaere, Directeur régional de l’UNICEF pour le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord
AMMAN, le 20 février 2018 –  « Aucun mot ne rendra justice aux enfants tués, à leur mère, à leur père et à leurs proches. »*

Le monde manque à ses devoirs envers les nouveau-nés – UNICEF
NEW YORK, le 20 février 2018 – Le nombre de décès de nouveau-nés à l'échelle mondiale reste élevé et alarmant, en particulier dans les pays les plus pauvres de la planète, affirme l'UNICEF dans un nouveau rapport sur la mortalité néonatale publié ce jour. Ce sont les bébés nés au Japon, en Islande et à Singapour qui ont le plus de chances de survie, tandis que les nouveau-nés au Pakistan, en République centrafricaine et en Afghanistan sont les plus mal lotis.

De graves lacunes en matière de données mettent en danger les enfants réfugiés, migrants et déplacés et les privent d'accès aux services de base
NEW YORK, le 15 février 2018 – L’insuffisance de données sur les réfugiés, les demandeurs d’asile, les migrants et les populations déplacées à l’intérieur de leur pays met en danger la vie et le bien-être de millions d’enfants en déplacement, avertissent aujourd’hui cinq organismes des Nations Unies et organisations partenaires. Dans A call to action: Protecting children on the move starts with better data (Un appel à l’action : la protection des enfants en déplacement commence par de meilleures données), l’UNICEF, le HCR, l’OIM, Eurostat et l’OCDE montrent l’importance primordiale que revêtent les données pour comprendre les schémas migratoires mondiaux et élaborer des politiques en faveur de groupes vulnérables tels que les enfants.

Combattre l’exploitation et les atteintes sexuelles sur les enfants : actions et engagements de l’UNICEF
STOCKHOLM, le 14 février 2018 – L’exploitation et les atteintes sexuelles sur les enfants sont répréhensibles en toutes circonstances. Aucune organisation n’est pleinement à l’abri de ce fléau et nous nous employons sans relâche à y apporter une meilleure réponse. S’agissant de la protection des enfants, nous sommes déterminés à agir. La complaisance est inacceptable.

Plus de 175 000 enfants se connectent à Internet pour la première fois chaque jour, explorent ses possibilités mais s’exposent aussi à des risques sérieux
NEW YORK, le 6 février 2018 – Plus de 175 000 enfants se connectent à Internet pour la première fois chaque jour – soit un enfant toutes les demi-secondes – affirme aujourd'hui l'UNICEF. S'il offre de nombreux avantages et perspectives, l'accès au numérique expose également ces enfants à toute une palette de risques et de dangers, et plus particulièrement à des contenus inappropriés, à l'exploitation et aux atteintes sexuelles, à l'intimidation en ligne et à l'utilisation à mauvais escient de leurs données personnelles, prévient l'institution chargée de défendre les droits de l'enfant.

Une course contre les tendances
NEW YORK, le 6 février 2018 – Les mutilations génitales féminines représentent beaucoup de choses : un acte violent qui engendre des infections, des maladies, des complications lors de l’accouchement et même la mort. Une pratique cruelle qui porte préjudice et inflige une souffrance morale durable aux membres les plus vulnérables et les plus faibles de la société – les filles entre l’enfance et l’âge de 15 ans. Une violation des droits de l’homme qui reflète et perpétue la condition d’infériorité des filles et femmes dans trop d’endroits. Un frein au bien-être des communautés et à la prospérité des économies.

3 jeunes sur 10 sont analphabètes dans les pays touchés par des conflits ou catastrophes – UNICEF
NEW YORK, le 31 janvier 2018 – Parmi les jeunes de 15 à 24 ans vivant dans les pays touchés par des conflits ou des catastrophes naturelles, près de trois enfants sur 10 – soit 59 millions – sont analphabètes, ce qui est trois fois supérieur au taux mondial, annonce aujourd’hui l’UNICEF.

Tous les communiqués de presse par date, sujet, region.