UNISSONS-NOUS POUR LES ENFANTS

En bref: Philippines

Vue d'ensemble


Click for a detailed map (PDF)

This map does not reflect a position by UNICEF on the legal status of any country or territory or the delimitation of any frontiers.

Le Gouvernement philippin a bien avancé dans la mise en ouvre de la Convention relative aux droits de l'enfant.Le cadre législatif de la Convention est dans une large mesure en place et sa mise en application est renforcée par une société civile qui a à cour de défendre les droits de l'homme; le Code de l'administration locale, qui a confié la prestation des services de base, à l'exception de l'éducation, aux services de l'administration locale; et l'accroissement des dépenses prioritaires en matière de ressources humaines.

La surveillance de 33 indicateurs des besoins familiaux de base, en particulier de ceux des enfants et des femmes, est en place dans les 41 936 villages (barangays) du pays. L'environnement favorable créé pour les enfants et les femmes tient pour l'essentiel aux réformes stratégiques, à la stabilité politique, au renforcement de la paix et de la sécurité, à la croissance économique et à la liberté des médias. Conscient du ralentissement économique que connaît la région, le gouvernement prend des mesures pour en atténuer au maximum les coûts économiques et sociaux.

La coopération entre le Gouvernement philippin et l'UNICEF a focalisé l'attention sur une hiérarchie intégrée d'activités axées sur ce qui peut être entrepris aux niveaux des foyers, des communautés, des services de santé de base et des services d'aiguillage pour permettre aux enfants et aux femmes d'exercer leurs droits sanitaires et nutritionnels d'une façon efficace, productive et durable. Cela suppose une meilleure intégration des interventions sanitaires, nutritionnelles et intersectorielles, un renforcement des capacités locales et un resserrement des liens de coopération entre le système de santé et la communauté.

Au cours de la décennie écoulée, le pays a mené assez loin l'élaboration de mécanismes de secours, rétablissement et réinsertion des enfants vivant dans des circonstances particulièrement difficiles. Le moment est venu de combiner et d'intégrer ces interventions dans des approches plus cohérentes et systématiques pour prémunir les enfants contre l'exploitation de leur force de travail, l'agression sexuelle, la toxicomanie et d'autres violations de leurs droits. Le pays a mis en place des Initiatives Hôpitaux amis des bébés, une supplémentation en micronutriments, un accès à l'eau salubre, l'alphabétisation et la scolarisation. La poliomyélite et le tétanos néonatal sont presque éliminés. La politique officielle de mondialisation a rendu l'économie plus compétitive sur le plan international, mais elle a aussi exposé les enfants à des influences négatives telles que la séparation familiale, les drogues dangereuses et la pauvreté urbaine.

Priorités de l'UNICEF

Les objectifs spécifiques de l'UNICEF sont les suivants :

  • Renforcer la capacité des administrations centrale et locales de mettre en place un cadre permettant de garantir les droits de l'enfant et de gérer les services de base.
  • Renforcer la contribution à part entière de la société civile à l'appui apporté aux efforts que font les familles pour élever et protéger leurs enfants.
  • Réduire les taux de mortalité et la malnutrition infantiles, des moins de cinq ans et maternelles.
  • Améliorer la qualité de l'éducation et augmenter les taux de longévité des cohortes. 
  • Réduire le nombre d'enfants victime de l'exploitation sexuelle, exposés à des travaux dangereux et à la toxicomanie, ou ayant maille à partir avec la loi.

L'UNICEF collabore avec l'Organisation mondiale de la santé (OMS) et le Fonds des Nations Unies pour la population dans le domaine de la santé des femmes, des jeunes et des enfants; l'OMS et l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) dans le domaine de la nutrition; l'Organisation international du Travail (OIT) dans le domaine du travail des enfants; et le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) dans les domaines de la gouvernance, de l'approvisionnement en eau et de l'assainissement, et du développement dans l'optique des sexospécificités. Par ailleurs, l'UNICEF coopérera étroitement avec la Banque mondiale, la Banque asiatique de développement et plusieurs autres donateurs bilatéraux en vue d'expérimenter sur une petite échelle, puis d'appliquer en vraie grandeur un programme d'enseignement élémentaire et un programme relatif au développement du jeune enfant qui combine des services sanitaires, nutritionnels et éducatifs.


 

 

Indicateurs de base

Classement selon le TMM5

81

Taux de mortalité des moins de 5 ans, 1990

61

Taux de mortalité des moins de 5 ans, 2008

32

Taux de mortalité infantile (moins d’un an), 1990

42

Taux de mortalité infantile (moins d’un an), 2008

26

Taux de mortalité néonatale, 2004

15

Population totale (milliers), 2008

90348

Nombre annuel de naissances (milliers), 2008

2236

Nombre annuel de décès des moins de 5 ans (milliers), 2008

73

RNB par habitant ($EU), 2008

1890

Espérance de vie à la naissance (années), 2008

72

Taux d’alphabétisation des adultes (%), 2003–2008*

93

Taux nets de scolarisation/fréquentation à l’école primaire (%), 2003–2008*

91

Part du revenu des ménages (%) 2000–2007*, les 40% les plus pauvres

15

Part du revenu des ménages (%) 2000–2007*, les 20% les plus riches

50

Définitions et sources principales [popup]

Source: La situation des enfants dans le monde

Liens

Appel d'urgence, 8 décembre 2004
[pdf]

Recherche