Nous construisons un nouveau UNICEF.org et sommes en période de transition.
Merci pour votre patience – N’hésitez pas à nous rendre visite pour voir les changements mis en place.

Centre de presse

Communiqué de presse

Trois mois après le passage de l’ouragan Matthew, l’UNICEF et ses partenaires apportent toujours un soutien aux personnes affectées

© UNICEF/UN035681/LeMoyne
Le 12 octobre 2016, à Jérémie, en Haiti,des enfants et des femmes remplissent des bidons d'eau propre. Un camion-citerne fournit de l'eau traitée au chlore aux abris temporaires pour personnes déplacées,

Pour télécharger le contenu multimédia http://weshare.unicef.org/Package/2AMZIFM2233

PORT-AU-PRINCE, le 4 janvier 2017 – Près de trois mois après le  passage de l'ouragan de catégorie 4 , l’UNICEF et ses partenaires continuent d’apporter une aide aux personnes affectées.  

Plus de 2 millions de personnes ont été affectées dont 900 000 enfants. Parmi les 1 400 000 personnes ayant besoin d’une assistance humanitaire, on compte près de 600 000 enfants. Par ailleurs, 716 écoles ainsi que de nombreuses infrastructures sanitaires ont été endommagées.    

De concert avec le Gouvernement haïtien et les partenaires, l’UNICEF a pu garantir l’approvisionnement quotidien en eau potable de plus de 281 000 personnes, parmi lesquelles 118 000 enfants. En novembre, l’UNICEF a contribué à la campagne de vaccination contre le choléra qui a concerné 807 395 personnes, dont plus de 309 213 enfants âgés de 1 à 14 ans, et a diffusé des informations relatives à la prévention de la maladie. Dans le domaine de la santé, l’UNICEF a assuré la restauration de systèmes de chaîne du froid dans 37 établissements affectés, a rendu fonctionnels 35 centres de traitement ambulatoire contre la malnutrition dans les départements de Grand’Anse et du Sud ainsi que deux hôpitaux par département. Au niveau éducatif, l’UNICEF a achevé la rénovation de 14 écoles et 107 autres sont en cours de restauration. Ces écoles rénovées ont permis à 4 200 enfants de retourner à l’école, et au total, ce sont plus de 36 000 écoliers qui pourront faire de même grâce à l’UNICEF.

L'UNICEF travaille en étroite collaboration avec les communautés sur la malnutrition qui continue d'affecter les enfants et les adultes, qui luttent pour se remettre de la sécheresse prolongée et des effets de l'ouragan Matthew, notamment le risque persistant de maladie et la perte de moyens de subsistance. Les interventions de protection de l'UNICEF soutiennent les familles qui ont perdu leurs moyens de subsistance, afin d’éviter que les enfants soient séparés. En effet, il est fréquent que les parents placent leurs enfants en institution dans l’espoir, souvent déçu, qu'ils auront accès à l'éducation qu’eux-mêmes ne peuvent leur assurer. Les difficultés économiques sont également connues pour conduire à la violence et à l’intensification des tensions sociales qui, cumulées, augmentent le risque de mauvais traitements et de négligence envers les enfants.

Pour être plus proche de la population et améliorer l’aide qu’il apporte aux enfants affectés et à leur famille, l’UNICEF a ouvert deux sous-bureaux, l’un aux Cayes dans le département du Sud et l’autre à Jérémie, dans le département de Grand’Anse. L’objectif principal de ce repositionnement est de répondre plus efficacement à l’urgence Matthew et d’accompagner la population dans les efforts de réponse à l’urgence et de développement.

 « Trois mois après le passage de Matthew, nous constatons des améliorations : l’eau potable est de plus en plus disponible, la grande majorité des écoles ont rouvert leurs portes, de même qu’un certain nombre de centres de soins. Les zones les plus difficiles d’accès reçoivent de l’aide. L’UNICEF continue de répondre à son mandat et à ses obligations dans le cadre des d’opérations d’urgence et des efforts de développement », a déclaré Marc Vincent, Représentant de l’UNICEF en Haïti. 

Pour mener ces interventions, l'UNICEF avait besoin de financement. L'appel de l'UNICEF pour Haïti est passé de 13,4 millions de dollars avant l’ouragan à 36,6 millions de dollars après son passage. Il était financé à plus de 85 % à la fin de l'année grâce à la générosité des donateurs. Ces fonds aident l'UNICEF à couvrir les besoins les plus urgents des familles et des enfants d'Haïti en termes d'eau et d'assainissement, de santé, de nutrition, d'éducation et de protection.

Il reste encore beaucoup à faire au cours de l’année qui débute pour permettre aux enfants haïtiens et à leur famille de bénéficier d'eau potable, d'assainissement et de retrouver la dignité qui y est associée, ainsi que d’un accès à la protection, à l'éducation et aux services de santé. Une fois de plus, l’UNICEF compte sur la générosité des donateurs pour continuer sa mission et rester fidèle à son mandat : pour chaque enfant, une vraie chance.


Pour plus d’informations, veuillez contacter :
Cornelia Walther, UNICEF Haiti, Tel.: +509 3787 1822, cwalther@unicef.org

À propos de l’UNICEF
L’UNICEF promeut les droits et le bien-être de chaque enfant, dans tout ce que nous faisons. Nous travaillons dans 190 pays et territoires du monde entier avec nos partenaires pour faire de cet engagement une réalité, avec un effort particulier pour atteindre les enfants les plus vulnérables et marginalisés, dans l’intérêt de tous les enfants, où qu’ils soient. Pour plus d'informations sur l'UNICEF et son travail : www.unicef.org/fr

Suivez-nous sur Twitter et Facebook

 

 

On 12 October 2016 in Jérémie, Haiti, women and children fill buckets with clean water. A tanker truck in the area provides chlorine-treated spring water to temporary shelters for the displaced.

 

 

 

Recherche