Nous construisons un nouveau UNICEF.org et sommes en période de transition.
Merci pour votre patience – N’hésitez pas à nous rendre visite pour voir les changements mis en place.

Inde

Les enfants et une équipe de cricket s’associent pour rendre l’Inde plus salubre

Par Philippa Lysaght

L’UNICEF et le Conseil international de cricket font équipe pour mettre fin à la défécation en plein air en Inde. L’Équipe Swachh (« l’Équipe propre ») fait ses débuts lors la Coupe du monde de cricket T20 et demande à tous les membres de la société indienne de s’unir en faveur d’un objectif commun : s’assurer que chacun utilise des toilettes.

Ici, nous rencontrons un jeune membre de l’équipe qui contribue à mener son pays vers un avenir meilleur.

Image de l'UNICEF: . Vallaja Vasant Zunnake est originaire de Chandrapur, dans le centre de l’Inde
© UNICEF India/2016
Vallaja connaît l’importance des toilettes. Désormais, en tant que membre du nouveau mouvement «L’Équipe Swachh », elle en parlera autour d’elle. L’Équipe Swachh fait partie du Conseil international de cricket et du partenariat de l’UNICEF, Cricket for Good

NAGPUR, Inde, le 7 mars 2016 – Voici le dernier membre de l’Équipe Swachh, un nouveau mouvement destiné à encourager l’utilisation des toilettes en Inde. Vallaja Vasant Zunnake est originaire de Chandrapur, dans le centre de l’Inde. Nous l’avons rencontrée au dispensaire de l’Équipe Swachh où elle se trouvait parmi un groupe de « champions » de l’assainissement qui s’est joint aux joueurs de crickets indiens soutenant le mouvement. Elle nous a parlé de l’action qu’elle a menée pour pousser les membres de sa famille et de sa communauté à commencer à utiliser des toilettes.

Mission : des toilettes

Vallaja connaît l’importance des toilettes, cela grâce aux informations sur l’assainissement qu’elle a reçues. En Inde, environ la moitié de la population – 564 millions de personnes – n’utilise pas de toilettes ; elle pratique la défécation en plein air. Quand les gens n’utilisent pas de toilettes, les enfants tombent malades. Le contact avec des excréments humains provoque des maladies comme la diarrhée, qui peut être mortelle. Chaque jour, presque quatre cents enfants âgés de moins de cinq ans meurent en Inde de la diarrhée.
Vallaja s’est donc fixé une mission : convaincre ses parents de construire des toilettes chez eux. Son père était intéressé et par conséquent Vallaja a poussé sa mission un cran plus loin. Elle a obtenu le soutien de ses camarades et de ses professeurs pour lui faire promettre d’installer des toilettes. 

« Nous utiliserons ces toilettes chaque jour parce que je sais ce qui arrive quand on pratique la défécation en plein air », dit-elle. « Tous ces germes ne sont pas bons pour notre santé et je sais tout cela. »

Le cricket et une Inde plus salubre

L’Équipe Swachh fait partie du Conseil international de cricket et du partenariat de l’UNICEF, Cricket for Good. Les débuts de l’Équipe Swachh ont lieu durant la Coupe du monde de cricket T20 et la lancer est fait par l’Inde. Le mouvement réunit tous les membres de la société civile indienne dans le but de travailler comme une équipe géante s’assurant que tout le monde utilise des toilettes.  Le joueur de cricket Sachin Tendulkar est le capitaine de l’équipe. L’objectif est de mettre fin à la défécation à l’air libre d’ici 2019.

> Pour en savoir plus :comment se joindre à l’équipe ?

Des dispensaires comme celui où nous avons rencontré Vallaja permettent la mobilisation de « champions » qui se consacrent à une Inde plus salubre. Dans ce dispensaire pour l’eau, l’assainissement et l’hygiène (WASH) de Nagpur, les enfants ont joué avec des joueurs de cricket et ont appris plus de choses sur l’importance des toilettes et de l’hygiène. Vallaja a rencontré un de ses joueurs de cricket préféré, Umesh Yadav. « À la fin, nous avons joué avec lui au “jeu des germes“ et nous avons dit que personne ne devrait pratiquer la défécation à l’air libre. »

Dans tout le pays, les membres de plus en plus nombreux de l’Équipe Swachh encouragent l’utilisation des toilettes à domicile et dans la communauté. Des enfants comme Vallaja ouvrent la voie au changement qui apportera un avenir meilleur et plus sain.


 

 

Recherche