Le nombre de ces décès est difficile à appréhender. D’autant plus qu’ils sont évitables.
Or, VOUS avez le pouvoir de mettre un terme à cette tragédie.


Le 23 mai, nous avons remis plus de 150 000 signatures aux ministres de la santé réunis à l’occasion de l’Assemblée mondiale de la Santé, les appelant à accroître les investissements dans des soins de santé de qualité pour chaque mère et chaque nouveau-né.


Mais nous ne nous arrêtons pas là. Aidez-nous à tirer parti de cet élan et à avoir un plus grand impact lors de la Conférence internationale sur les soins de santé primaire où les dirigeants mondiaux seront réunis, à Astana, au Kazakhstan, en octobre.

 

Faites entendre votre voix afin d’exiger que chaque mère et chaque nouveau-né aient accès à des soins de santé abordables et de qualité. Prenez 30 secondes pour signer cette pétition. Il n’y a plus une minute à perdre.
 

Signez la pétition

J’appelle les dirigeants mondiaux à mettre un terme à la mort tragique de 7 000 nouveau-nés par jour

Merci d’avoir signé la pétition !

Votre soutien nous aidera à convaincre les dirigeants mondiaux que chaque enfant a droit à une vraie chance. Partagez cette pétition pour renforcer l'effet de votre action et faire entendre votre voix. Ensemble, nous pouvons sauver des vies.

TESTEZ VOS CONNAISSANCES SUR LES NOUVEAU-NÉS

Combien de bonnes réponses parviendrez-vous à obtenir en 60 secondes ?

Loading...

MIEUX COMPRENDRE LE PROBLÈME

Nous pouvons mettre un terme aux décès évitables de nouveau-nés de notre vivant

Nous manquons à nos devoirs envers les plus jeunes citoyens du monde. Malgré les progrès remarquables accomplis pour réduire le taux de mortalité des enfants de moins de 5 ans dans le monde entier, les décès chez les nouveau-nés ont enregistré un déclin plus lent .
 

La naissance et les 28 jours qui la suivent constituent la période la plus dangereuse de la vie de l’enfant. Près de la moitié de l’ensemble des enfants de moins de 5 ans morts en 2016 était des nouveau-nés.
 

Ces enfants ne meurent pas faute des outils nécessaires pour les sauver. Plus de 80 % des décès de nouveau-nés sont dus à trois causes évitables et traitables : des complications liées à une naissance prématurée ou pendant l’accouchement, et des infections comme la septicémie, la méningite et la pneumonie.
 

Cependant, les traitements et les interventions nécessaires ne sont pas mis à la disposition des mères et des enfants qui en ont le plus besoin, à savoir les familles qui vivent dans les régions les plus défavorisées et les conditions les plus éprouvantes.
 

Aucun parent ne devrait connaître l’expérience tragique de voir son enfant souffrir ou mourir.
 

Le monde peut et doit changer.

Aidez-nous à sauver des vies de nouveau-nés

Nous pouvons mettre un terme aux décès évitables de nouveau-nés et d’enfants de notre vivant. Mais pour y parvenir, il nous faudra plus que de simples médicaments et actes médicaux. Il est impératif que les gouvernements, les agents de santé, les communautés et les familles unissent leurs efforts afin de fournir des soins de santé abordables et de qualité à chaque mère et à chaque nourrisson, à commencer par les plus vulnérables.
 

L’UNICEF demande une couverture sanitaire universelle reposant en premier lieu sur les quatre piliers suivants :

Impact de l’UNICEF

L’UNICEF aide à sauver des vies de nouveau-nés en offrant aux femmes et aux bébés des ressources vitales telles des soins prénatals et postnatals et une assistance qualifiée à la naissance. Découvrez l’effet de notre action en lisant l’histoire de ces mères et de ces enfants que nous avons aidés :

En savoir plus

Découvrez les dernières recherches et données de l’UNICEF et de ses partenaires sur la mortalité infantile et néonatale :

Un nouveau-né est posé sur sa mère, qui pratique le peau-à-peau

Agissez

Nous croyons qu’un avenir dans lequel chaque enfant naît pour s’épanouir n’est pas seulement possible, mais nécessaire. Avec votre aide, nous nous attacherons à faire de cet avenir une réalité.