Nous construisons un nouveau UNICEF.org et sommes en période de transition.
Merci pour votre patience – N’hésitez pas à nous rendre visite pour voir les changements mis en place.

L'UNICEF dans les situations d'urgence

La crise des migrants et des réfugiés en Europe

Le nombre croissant de personnes  arrivant en Europe en 2015 en quête de sécurité et à la recherche d’une vie meilleure et les scènes bouleversantes de leur périple, captivent le monde entier. Sur des centaines, voire des milliers de kilomètres, par voie terrestre ou maritime, venus d’Afrique, du Moyen-Orient et d’Asie, ces personnes prennent tous les risques dans l’espoir de parvenir à leur but, et les dangers ne disparaissent pas lors du passage des frontières.
  
Dans cette crise, les enfants sont les plus vulnérables de tous. Beaucoup voyagent avec leurs familles tandis que de nombreux autres sont livrés à eux-mêmes. Chacun d’eux a besoin de protection et doit bénéficier des droits que garantit la Convention relative aux droits de l’enfant. Les enfants et les femmes migrants, notamment ceux qui se déplacent sans papiers d’identité, sont exposés à la traite, aux mauvais traitements et à l’exploitation. Dans les pays de transit et de destination, les migrants et les familles se retrouvent souvent en proie à la discrimination, à la pauvreté et à la marginalisation sociale.

L’UNICEF, de concert avec les États membres de l’UE, les partenaires institutionnels de l’ONU et les organisations travaillant sur le terrain, veille à ce que les programmes et les politiques menés face à cette crise donnent la priorité aux droits et aux besoins des enfants. L’UNICEF est également à pied d’œuvre pour accroître l’aide humanitaire dans les centres d’accueil des pays de transit, notamment en assurant la distribution d’eau et d’une alimentation adaptée à l’âge et en mettant en place des espaces amis des enfants où les enfants pourront jouer et bénéficier d’un soutien psychosocial et où les femmes pourront se reposer et s’occuper de leurs bébés.

Il y a également des millions de personnes qui continuent de se trouver dans des situations de conflit, de déplacement, de pauvreté et de sous-développement - les causes principales de la crise - et l’UNICEF reste résolument engagé dans ses efforts de soutien à des solutions durables là où elles sont le plus nécessaires.

Image de l'UNICEF: Kadoni Kinan, 26 ans, qui vit maintenant en Belgique, aide un petit garçon à sortir du bateau rempli de nouveaux réfugiés, sur l’le de Lesbos, en Grèce, le 30 septembre 2015
© © UNICEF/NYHQ2015-2619/Gilbertson VII
Kadoni Kinan, 26 ans, réfugié syrien qui vit en Belgique, aide un garçon à sortir du bateau rempli de nouveaux réfugiés, sur l’ile de Lesbos, en Grèce, le 30 septembre 2015. M. Kinan a fui la Syrie il y a 5 ans et est maintenant volontaire de la Croix Rouge, qui gère le centre de réfugiés où il est resté pendant 2,5 ans le temps que sa demande d’asile soit traitée. « Cet adorable petit garçon a illuminé ma journée avec son sourire. Alors que tout le monde avait l’air apeuré, ce garçon riait.»

Déclarations et communiqués de presse

L’UNICEF lance un appel humanitaire de 2,8 milliards de dollars pour les enfants
GENÈVE, 26 janvier 2016 – L’UNICEF lance un appel de 2,8 milliards de dollars É.-U. afin d’aider 43 millions d’enfants du monde entier pris dans des crises humanitaires.

Inquiétude pour la santé des enfants réfugiés et migrants - UNICEF
GENÈVE, le 19 janvier 2016 – Les enfants qui arrivent dans le sud-est de l’Europe en cette période hivernale, sont physiquement épuisés, effrayés, bouleversés et ont souvent besoin d’une assistance médicale, rappelle l’UNICEF.

Les intempéries et les restrictions frontalières accentuent les défis que doivent surmonter les enfants migrants qui fuient le conflit syrien, déclare l’UNICEF GENÈVE, le 1er décembre 2015 – Des restrictions frontalières imprévisibles et les intempéries aggravent les difficultés et les défis auxquels sont confrontés les femmes et les enfants réfugiés et migrants, qui comptent maintenant pour plus de la moitié des personnes qui arrivent par la mer.

Plus de 4,5 millions d’enfants déracinés à cause des conflits et de l’instabilité dans 5 pays
NEW YORK,  29 septembre 2015 – Les conflits et l’instabilité qui frappent cinq pays ont déraciné au moins 4,5 millions d’enfants, selon une déclaration de l’UNICEF à la veille d’une réunion de haut niveau des Nations Unies sur la crise mondiale des réfugiés et des migrants.

L’UNICEF lance un nouvel appel de fonds pour soutenir les enfants réfugiés et migrants en Europe
GENÈVE/NEW YORK, 25 septembre 2015 – L’UNICEF lance un appel de fonds de 14 millions de dollars afin de venir en aide aux enfants réfugiés et migrants en Europe, face à l’augmentation de 80% du nombre d’enfants arrivés sur le continent – dont beaucoup fuient les conflits en Syrie, en Irak et en Afghanistan.

Face à l’afflux d’enfants réfugiés et migrants en Croatie, l’UNICEF accroît son aide sur le terrain 
ZAGREB /GENÈVE, 22 septembre 2015 – L’UNICEF a mis en place deux unités mobiles d’experts en protection et bien-être de l’enfant en Croatie, alors que plus de 10 000 femmes et enfants réfugiés et migrants sont arrivés dans le pays la semaine dernière.

Situation des enfants réfugiés et migrants en Hongrie : réaction de l’UNICEF
NEW YORK, 17 septembre 2015 – L’UNICEF est en contact avec le représentant permanent du gouvernement hongrois aux Nations unies à New York afin de discuter de la façon dont les enfants réfugiés et migrants peuvent être convenablement protégés conformément aux engagements du pays au titre de la Convention relative aux droits de l’enfant.

L’UNICEF appelle instamment les dirigeants européens à traduire leurs nouveaux engagements pour les réfugiés et les migrants en actions pour les enfants
NEW YORK, le 11 septembre 2015 – L’UNICEF accueille avec satisfaction le renforcement des engagements des dirigeants européens en faveur des réfugiés et des migrants – des engagements qui doivent maintenant enclencher une action rapide de la part de tous les États membres de l’Union européenne afin de protéger pleinement les enfants.

La crise des enfants réfugiés en Europe ne fera qu’empirer si la réponse aux besoins humanitaires en Syrie et dans la région n'est pas drastiquement renforcée
NEW YORK, 10 septembre 2015 – A défaut d’un redoublement d’efforts pour mettre un terme au conflit en Syrie et répondre aux besoins humanitaires criants des millions de personnes affectées par la violence, la crise des réfugiés en Europe ne fera qu’empirer.

De plus en plus de femmes et d’enfants transitent par les ex-républiques yougoslaves de Serbie et Macédoine pour se réfugier en Europe
SKOPJE/BELGRADE/GENÈVE, 8 septembre 2015 – Les femmes et les enfants cherchant refuge en Europe et transitant par les ex-républiques yougoslaves de Macédoine et Serbie, sont toujours plus nombreux. Près de 10 000 personnes, dont environ 40% de femmes et d’enfants, ont été enregistrées à la frontière entre la Grèce et la Macédoine à Gevgelija, entre le 1er et le 6 septembre. Plus de 7 720 personnes ont été enregistrées à Presevo en Serbie durant la même période

Déclaration d’Anthony Lake, directeur exécutif de l’UNICEF, sur la crise des enfants migrants et réfugiés en Europe
NEW YORK, le 3 septembre 2015 – Les images déchirantes de corps d’enfants rejetés par la mer sur les rives de l’Europe… gisant à l’arrière de camions franchissant les frontières… passés à travers des barbelés par des parents désespérés…

L’Union européenne doit donner la priorité aux droits des enfants migrants, affirme l’UNICEF
BRUXELLES/NEW YORK, 12 mai 2015 – À la veille de l’adoption du Programme de l’Union européenne en matière de migration, l’UNICEF demande que les droits et le bien-être des enfants migrants soient placés au cœur même de la politique d’immigration européenne et que l’Union européenne soit guidée par les valeurs qu’elle chérit.


Image de l'UNICEF: Un garçon en train de pleurer au milieu d’autres enfants, un groupe de femmes et d’hommes sous la pluie, dans un champ près de la localité de Gevgelija, dans l’ex-République yougoslave de Macédoine, à la frontière grecque, le 10 septembre 2015
© © UNICEF/NYHQ2015-2181/Georgiev
Un garçon en train de pleurer au milieu d’autres enfants, un groupe de femmes et d’hommes sous la pluie, dans un champ près de la localité de Gevgelija, dans l’ex-République yougoslave de Macédoine, à la frontière grecque, le 10 septembre 2015. Ils font partie des centaines de milliers de personnes qui ont quitté leurs foyers en Afrique, au Moyen-Orient et en Asie et tentent de se rendre en Europe

Histoires et articles de blogs

Enfance perdue

Aller à l’école en canot pneumatique

Que feriez-vous pour échapper à l’État islamique et aux Taliban ?

RÉFUGIÉS EN EUROPE : Hier et aujourd’hui

Nés dans une zone de conflit

Pour pouvoir faire face à l’hiver des Balkans, les réfugiés et les migrants reçoivent de l’aide

Les enfants réfugiés sur les côtes de l’Europe

Un avenir qui justifie tous les risques

En Grèce, des vagues de réfugiés

Les enfants réfugiés et migrants sont avant tout des enfants

En quête d’espoir

Le conflit syrien et la crise des réfugiés en Europe en chiffres

« Nous avons dû fuir la Syrie pour que mes enfants aient un avenir »

Les jeunes Syriens qui fuient les violences se servent d’applications pour téléphones portables

 

 


 

 

Liens

Protection de l'enfance

Migration (EN)

Recherche