Nous construisons un nouveau UNICEF.org et sommes en période de transition.
Merci pour votre patience – N’hésitez pas à nous rendre visite pour voir les changements mis en place.

Enfants en quête de refuge

Certaines histoires ne sont pas faites pour les enfants

Image de l'UNICEF

Contes désenchantés

Si les dessins animés sont normalement conçus pour raconter des histoires amusantes et distrayantes, ils peuvent aussi servir à donner vie à des expériences difficiles à communiquer. Les réalités des conflits, des changements climatiques et de la pauvreté sont des expériences quotidiennes pour de nombreux enfants et des dessins animés peuvent servir de moyen d’expression à ces histoires.

La série d’animations «Contes désenchantés» de l’UNICEF est conçue pour attirer l’attention sur les plus jeunes victimes de la crise des réfugiés de Syrie. Ces vidéos racontent de vrais voyages d’enfants réfugiés de Syrie en juxtaposant de remarquables animations avec le récit brut des tragiques évènements provoqués par la crise. Ces histoires nous aident à prendre conscience des terribles périples qu’ont dû accomplir ces enfants et sont conçues dans l’espoir de susciter des sentiments facilitant une réception favorable et l’aide à ces réfugiés chez ceux qui croisent leur chemin.

  • Malak et le bateau raconte la bouleversante histoire de Malak, sept ans, qui traverse la méditerranée pour fuir le conflit syrien.

  • Un deuxième film Ivine et Oreiller, raconte l’histoire d’Ivine, une jeune syrienne de 14 ans qui survit aux bombardements

  • Finalement, le troisième film de la série, la balade de Mustafa, fait vivre au spectateur le voyage de Mustafa qui fuit la Syrie de peur d’être tué et qui doit abandonner ses amis. Même ses jouets, qui lui permettent de garder un certain sens de l’intimité familiale perdue, n’arrivent pas au bout du voyage avec lui.

 

 

Recherche