Nous construisons un nouveau UNICEF.org et sommes en période de transition.
Merci pour votre patience – N’hésitez pas à nous rendre visite pour voir les changements mis en place.

Éducation de base et égalité des sexes

Des systèmes éducatifs solides

Image de l'UNICEF
© UNICEF/UN057909/Gilbertson VII Photo
Amir Ali, 6 ans, d’Herat en Afghanistan, prend part à des activités ludo-éducatives dans un centre informel d’apprentissage pour réfugiés géré par l’ONG Apostoli, à Athènes, en Grèce.

L’école et l’apprentissage pour tous requièrent des systèmes éducatifs solides, transparents et réactifs aux besoins des communautés qu’ils servent.

Pour être efficaces, ces systèmes complexes exigent que l’on porte une attention particulière aux défis et besoins auxquels chaque pays est confronté. Cela demande également une coordination sans faille entre les différents acteurs (y compris les enseignants, administrateurs et autres personnels essentiels), les infrastructures (qu’il s’agisse des transports ou encore des équipements qui doivent être sûrs et adaptés à l’âge des enfants) et les institutions et processus en place. Le tout doit être articulé par des politiques fondées sur des données factuelles et assorties de plans et de budgets soigneusement élaborés et propices à leur mise en œuvre.

Données et redevabilité

Concevoir des systèmes éducatifs solides commence par l’obtention d’informations précises permettant de savoir ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas.

Pour les professionnels de l’éducation, l’information est un élément clé pour résoudre les problèmes, mettre en place des bonnes pratiques et gérer les ressources humaines afin de garantir que tous les enfants tirent profit de leurs apprentissages à long terme. Le suivi de ces systèmes permet, d’une part, de se concentrer sur l’équité, en identifiant ceux qui sont en difficulté et en les aidant à affronter les défis qui se dressent devant eux et, d’autre part, de mesurer la qualité de leurs enseignements et de voir s’ils fonctionnent de manière efficace.

L’UNICEF participe au renforcement des systèmes éducatifs en rendant plus de données accessibles. Nous aidons également les pays à utiliser ces données afin que leurs politiques soient élaborées de manière éclairée et mises en œuvre de manière plus efficace.

Ces systèmes éducatifs doivent par ailleurs être transparents pour que les citoyens soient en mesure d’en apprécier la gestion. Parents, élèves, enseignants et autres membres des communautés doivent pouvoir faire part de leurs impressions aux décideurs, à quelque niveau qu’ils soient, que cela concerne une école en particulier ou l’échelon national dans son ensemble. 

L’UNICEF travaille en étroite collaboration avec les autorités et ses partenaires pour responsabiliser les écoles et ainsi assurer une éducation de qualité à tous les enfants. Nous les aidons à renforcer la planification et la gestion des ressources financières au niveau local et à concevoir des plans d’amélioration des écoles.

Découvrez comment le projet Data Must Speak, une collaboration avec le pôle de Dakar de l’IIPE de l’UNESCO, financé par le Partenariat mondial pour l’éducation et la Fondation William et Flora Hewlett, contribue à renforcer cette responsabilisation en encourageant la communication entre les systèmes éducatifs et les communautés.


 

 

Recherche